Elevage de petits ruminants : Madagascar indemne de maladie



Jacaranda

Un avantage comparatif pour Madagascar. L’Assemblée mondiale des délégués de l’Organisation internationale des Epizooties vient de certifier les petits ruminants de  la Grande  Ile indemnes de la peste. « Le certificat remplit les éleveurs d’espoir, car il mène vers la voix de l’Emergence qui a pour vision de faire de Madagascar le grenier alimentaire de l’Océan  Indien en 2030 », a expliqué le Dr Raymond, le directeur général de l’Elevage au sein du ministère chargé de l’Agriculture et de l’Elevage. « Ce certificat permettra aux éleveurs à s’ouvrir à l’exportation de petits ruminants vers l’Europe, les Etats-Unis et l’Asie. Il a été obtenu grâce à l’approbation  des 182 pays membres de l’Organisation Internationale des Epizooties (OIE) », a-t-il poursuivi.

CASEF. Le respect des normes a permis au pays de se lancer dans l’exportation. La Direction des Services Vétérinaires auprès de ce ministère a entamé de nombreux travaux de dépistages systématiques et de travaux de veille menés par les vétérinaires aussi bien issus du secteur public que privé. Le Laboratoire National de Diagnostic Vétérinaire a également joué un grand rôle dans l’obtention du certificat. Il faut savoir également que Madagascar est le seul pays ayant obtenu ce certificat en Afrique. Par ailleurs, Madagascar a pu maintenir le statut indemne de la fièvre aphteuse cette année. Notons que le Projet de Croissance Agricole et de Sécurisation Foncière (CASEF) auprès du MPAE a contribué à l’octroi de ce statut indemne de Pestes de Petits Ruminants et au maintien du statut indemne de Fièvre Aphteuse. Il contribue entre autres à l’appui au renforcement de capacité des techniciens du Laboratoire National de Diagnostic Vétérinaire (LNDV) en matière de diagnostic de ces maladies et à la réalisation des différents prélèvements dans toutes les Régions de l’île, sans oublier  l’équipement de ce laboratoire national et du Laboratoire régional.

Conditions exigées. Ces contributions du Projet CASEF font partie des conditions exigées par l’Organisation Mondiale de la santé animale  (OIE) pour la délivrance du certificat de statut indemne de Peste de petits ruminants et le maintien de statut indemne de Fièvre aphteuse. Grâce au financement du Projet CASEF, la délégation malgache a pu également participer à l’Assemblée  générale annuelle de l’OIE durant laquelle ces statuts indemnes ont pu être accordés, a-t-on conclu.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.