La sécurité et les infrastructures, facteurs déterminants Développement du Tourisme



Jacaranda
Passation sur terrain hier entre le ministre du Tourisme sortant Roland Ratsiraka et son successeur Brunelle Razafitsiandraofa

Même s’il n’est plus le ministre de tutelle, Roland Ratsiraka a tenu à honorer jusqu’au bout ses engagements avec la conférence de haut niveau sur le thème : « Comment le tourisme seul pourrait développer Madagascar ? » qui s’est tenue hier au Carlton. 

Tous les acteurs du secteur du tourisme étaient réunis hier au Carlton Anosy, dans le cadre de l’atelier organisé sous le thème « Comment le tourisme seul pourrait développer Madagascar ?». Selon les participants, la  sécurité et les infrastructures sont des facteurs déterminants  pour répondre à cette question. « Avec les opportunités et les richesses naturelles de ce pays, le tourisme peut quadrupler à lui seul la croissance économique de Madagascar. Mais pour cela, il faut anticiper la venue des touristes et faire en sorte qu’ils aient envie de venir dans la Grande Ile. Il y a déjà un « cluster » avec nous qui veut développer le circuit VIP. Des discussions avec les chaînes de renommée internationale sont déjà en cours pour la construction d’hôtel 5 étoiles. L’objectif est de transformer ce pays en paradis touristique », a affirmé Tiana Rasamimanana, « chief of staff » du Groupe Sipromad qui a appuyé l’organisation de cet atelier initié par l’ancien ministre du Tourisme, Roland Ratsiraka qui a tenu à honorer jusqu’au bout ses engagements à travers cette conférence. L’occasion pour le ministre sortant de faire en quelque sorte, une passation sur terrain au ministre entrant,  Brunelle Razafitsiandraofa. Lequel a indiqué que plusieurs plaintes ont déjà été émises par le secteur privé, notamment sur la corruption, les rackets, l’insécurité, ou encore les problèmes d’accès à l’énergie et le manque d’infrastructures, etc. D’après ses dires, les résolutions de cet atelier seront étudiées et appliquées par la suite pour résoudre les problèmes de développement du secteur du tourisme à Madagascar.

Importance. Près de 500 participants ont assisté à l’atelier d’hier. La gouvernance et la sécurité, les défis de la promotion de la destination Madagascar et les investissements dans le tourisme et enfin les infrastructures et les transports constituaient les grandes thématiques discutées durant la rencontre. Tous les participants ont soutenu l’importance du rôle du tourisme dans l’économie malgache. « Si l’on considère que les petits pêcheurs et les petits agriculteurs des zones côtières peuvent nourrir leur famille, grâce à un touriste qui vient à Antananarivo pour manger, on se rend compte de la dimension de ce secteur d’activité, ainsi que des impacts de son développement. L’Etat doit impérativement assurer son rôle dans la sécurité publique, les infrastructures et l’énergie, etc. », a noté John Place, représentant du secteur privé. Même les représentants des partenaires techniques et financiers ont appuyé cette version. Le chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis a indiqué que le développement du tourisme est prioritaire. D’après lui, c’est pour cela que cette grande puissance appuie la protection du capital naturel, la conservation de l’écosystème et du patrimoine culturel à Madagascar, etc. Pour l’heure, le tourisme représente 7% du Produit intérieur brut de Madagascar, soit beaucoup plus que les mines. Et pourtant ses opportunités de développement sont encore énormes.

Antsa R.

Share This Post

5 Comments - Write a Comment

  1. On voit que tous les activités ministérielles se reprennent petit à petit. Et le tourisme peut devenir l’une des activités les plus importants pour l’économie de Madagascar.

  2. On va voir maintenant si ce ministre est vraiment capable de gérer la ministère du tourisme.

  3. c’est vraiment nécessaire d’améliorer sur le domaine du tourisme car Madagascar a vraiment des différents sites touristique et ça devraient attirer beaucoup de monde

  4. le secteur tourisme est un secteur qui fait développer beaucoup le pays, c’est pourquoi le gouvernement a privilégier ce secteur.

  5. c’était la priorité du pouvoir actuel la lutte contre l’insécurité et l’amélioration des infrastructures pour le bien de notre pays. on espère que l’Etat doit atteindre ses objectifs mais il faut les encouragés

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.