QMM : Manifestation anticrise, hier à Fort Dauphin

Jacaranda
Les contractants de QMM ont manifesté hier contre les crises périodiques enclenchées par les expropriés de Mandena.

Les expropriés de Mandena, zone d’exploitation minière de QMM Rio Tinto, poursuivent leurs mouvements périodiques pour exprimer leurs mécontentements. D’après nos sources sur les lieux, il s’agit d’une crise déclenchée presque systématiquement avant les périodes de fêtes comme en fin d’année ou avant la fête nationale. « Il y a parfois des violences physiques ou verbales à l’endroit des employés et des collaborateurs qui travaillent pour le compte de QMM. Un barrage érigé sur la chaussée a conduit à l’arrêt des activités auprès de QMM, pour des raisons de sécurité. Même les contractants n’ont plus accès au site », a indiqué notre source. En effet, ce sont ces contractants qui ont manifesté hier, en mettant en avant les pertes qu’ils subissent face à cet arrêt des activités. « Les riverains de Mandena ne sont pas les seuls à représenter la masse de population importante à Fort Dauphin. Aussi, nous faisons appel à la prise de conscience de tout un chacun. La population, grâce à cette usine, a pu bénéficier d’une électricité sans coupure pendant toute la journée depuis 2011, des prestataires ont pu bénéficier des contrats, des jeunes, directement ou indirectement, ont pu trouver des emplois. Les bénéficiaires directs et indirects de ce projet représentent environ 2.500 ménages », ont soutenu ces contractants durant leur manifestation dans la ville de Fort Dauphin.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.