Région Amoron’i Mania : Le site de migration de Maroanakomby de nouveau sécurisé



Jacaranda
Le chef de Région Rakotomanankiafarana Joël.

Après quelques longs mois d’insécurité, le site de migration de Maroanakomby dans la commune rurale de Mandrosonoro, district d’Ambatofinandrahana dans la partie ouest d’Amoron’i Mania, se trouve à nouveau rassuré par la présence effective d’un détachement d’appui à la sécurité « DAS », c’est du moins ce que nous annonce, Rakotomanankiafarana Joël, chef de Région. Pour ce faire, une convention de partenariat entre le commandant de la région militaire de Fianarantsoa et la Région d’Amoron’i Mania vient à nouveau d’être conclue à la grande joie de la population de Mandrosonoro en général et les migrants en particulier face à l’insécurité permanente qui sévit dans ce district d’Ambatofinandrahana.

Sérénité. Désormais, ces migrants pourront de nouveau s’adonner entièrement à leurs activités de production, en toute sérénité. Toujours selon le chef de Région, ces activités concernent surtout l’agriculture et l’élevage. Avec la performance des activités, plusieurs migrants et ont fait même  venir leurs familles. Dans le cadre de leurs activités très prospères, les habitants du site de Maroanakomby ainsi que leurs familles ont même l’intention de saisir la Région sur la création éventuelle d’un nouveau site de migration pour recevoir d’autres migrants, notamment  en provenance de la partie Est de la région. Ce à quoi, le chef de Région a répondu qu’il ne faut pas confondre vitesse et précipitation et qu’il s’agit là de capitaliser les acquis et d’améliorer constamment la viabilité de ce site  dans la mise en place des infrastructures de base, comme l’installation d’un centre de santé. Le premier responsable de l’exécutif régional, se réjouit tout à fait des initiatives du ministère de l’Education nationale dans ce processus, en recrutant des enseignants issus même de ces migrants et qui ont construit leurs propres écoles.

Grand projet. Le site de migration de Maroanakomby figure parmi les grands projets d’Amoron’i Mania et qui a été réalisé par la  région d’Amoron’i Mania avec l’appui de l’inter coopération suisse de l’ancien programme Matoy et mis en œuvre par l’Ong SAHA. Une intégration réussite et le site compte actuellement plusieurs centaines de migrants qui sont devenus des nouveaux propriétaires de terres dans ces espaces immenses qui autrefois n’étaient pas mis en valeur dans le « moyen-ouest » avec l’appui de nombreux projets/programmes, notamment de la BAD (Banque Africaine de Développement) dans l’appui à la création de nouvelles entreprises rurales. Le gros problème qui reste à résoudre est celui de la réhabilitation de la RN 35 a conclu Rakotomanankiafarana Joël, la nationale reliant Malaimbandy à la RN 7.

Chan Mouie  Jean Anastase

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. la protection de la population et sa sécurité est la priorité de notre président et le gouvernement et maintenant la mise en place des militaire et gendarme dans des régions nous offrirons de plus en plus de sécurité

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.