Air Madagascar : Transferts de contrat signés par les employés des provinces



Jacaranda

Les craintes subsistent pour les 209 employés d’Air Madagascar, menacés de licenciement, suite à la création des filiales MGH (Madagascar Ground Handling) et Tsaradia. Pour rappel, ces employés ont été invités par la Direction générale de la compagnie nationale à mettre fin à leurs contrats de travail avec Air Madagascar et de signer un nouveau contrat avec l’une des deux filiales de la compagnie. « Nous n’aurions posé aucun problème, si c’était une simple affectation. Mais parler d’annulation de contrat et de signature de nouveau contrat sous-entend, pour nous, qu’il faut quitter Air Madagascar et que ces deux filiales pourraient à tout instant se détacher complètement de la compagnie nationale », ont confié les représentants des employés concernés. En effet, ce transfert de contrat est impératif, d’après les dirigeants de la compagnie. Selon les explications, le sort de ceux qui refusent de changer de contrat sera entre les mains de la Direction du personnel, qui essaiera de trouver des postes adéquats pour ces employés. En d’autres termes, il se peut que ces postes en question n’existent pas. C’est d’ailleurs sur ce constat que la plupart des employés concernés dans les autres provinces ont accepté de signer, même si ceux d’Antananarivo essaient encore de trouver d’autres issues plus sécurisées. Par ailleurs, ces employés ont exprimé leur peur, par rapport aux clauses mentionnées dans le nouveau contrat, dont l’une d’entre elles concerne pourtant l’interdiction de s’exprimer sur le sujet.

Antsa R.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. pour le bien fonctionnement et développement du transport arienne de Madagascar,il faut privatiser l’Airmade et le directeur de cette compagnie a fait le bon choix pour qu’il n’y a pas de licenciement d’employé

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.