Douanes : Plus de 950 milliards Ar de recettes collectées en  cinq  mois



Jacaranda
la grande majorité des recettes douanières sont collectées au port de Toamasina.

Les réformes douanières réalisées depuis quelques années avec l’appui de la Banque Mondiale et en partenariat avec le secteur privé enregistrent des résultats palpables.

La grève de la minorité syndicale n’impacte pas beaucoup sur les recettes douanières. La preuve, l’administration douanière continue d’enregistrer de bons résultats.

Surplus de 80.3 milliards Ar

Selon les statistiques douanières, la perception cumulée entre janvier et mai dépasse largement les prévisions. Plus précisément, les recettes collectées cumulées entre ces deux périodes, c’est-à-dire en cinq  mois se chiffrent à 950.8 milliards Ar, contre une prévision de 870 milliards Ar, soit un surplus de 80.3 milliards Ar. Plus particulièrement au mois de mai, les recettes mensuelles ont connu une hausse plus soutenue par rapport à celles enregistrées sur la période de janvier à avril. On note également que la réalisation de  fin mai 2018 présente une hausse de 23% comparée à celle de la même période de l’année 2017. En somme, les recettes douanières ne cessent de s’accroître. On rappelle sur ce point qu’en 2017, la douane a collecté 2047 milliards de recettes. Pour cette année 2018, l’objectif est fixé à 2287 milliards Ar, soit une hausse annuelle de +12%.  Outre la hausse de la valeur des importations, cette performance est à mettre à l’actif de l’administration douanière en général. Et, à travers le renforcement des mesures de recouvrement et de la sécurisation des recettes douanières.

Résultats palpables

Sur ce point, d’ailleurs, la Banque Mondiale qui figure parmi les bailleurs de fonds des réformes douanières, reconnait les efforts réalisés par la douane malgache. Dans un article publié dans son site internet, la Banque Mondiale  parle de « résultats palpables » enregistrés ces dernières années en matière de réformes douanières.  « En 2015, après avoir identifié les raisons de ce manque à gagner, le gouvernement a décidé de relancer les réformes douanières pour accroître les recettes, et lutter contre la fraude. Ces réformes ont deux priorités : faciliter les procédures de dédouanement et améliorer la gestion des ressources humaines. Contribuant à lui seul aux trois quarts des recettes douanières du pays, le port de Toamasina a été choisi comme site pilote », lit-on notamment dans cet article. « L’introduction des contrats de performance, la réduction des délais de dédouanement et d’autres éléments de la réforme ont déjà apporté des résultats encourageants. En deux ans, entre 2015 et 2017, les recettes douanières collectées au port de Toamasina ont ainsi augmenté de presque de moitié, représentant un gain de plus de 400 milliards d’ariary (environ 100 millions de dollars.)Les délais de dédouanement des importations ont également baissé considérablement. Tout en ayant permis de limiter le nombre d’inspections physiques, la réforme a eu aussi des effets positifs sur la détection des fraudes et des sous-facturations, générant 12 milliards d’ariary de recettes supplémentaires (3 millions de dollars) en amendes douanières, entre 2015 et 2017, dont huit milliards (2 millions de dollars) entre 2016 et 2017. La réforme a également permis de traiter plus équitablement les différents importateurs, entraînant une meilleure perception du côté du secteur privé qui a constaté une diminution de la concurrence déloyale ». Des réformes pour le développement en somme.

R.Edmond.


Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. fa tsy tonga any ambilany vahoaka malagasy zany. na dia ireo mpamatsy vola aza nanao izany fanamarihana izany. de mankaiza ny ankamaroan ny vola?

  2. Mapitombo ny toekarenan-tsika ny fadin-tseranana ary izany dia efa ao anatin’ny laminasan’ny filoha ankehitriny ary efa nanomboka ny asa tamin’ny fanitarana ny seranana tany tamatave.

  3. Même si quelque personne manifeste au sein du douane, ça n’a aucun impact pour leur recette car son résultats sont toujours bons. Le travail avance toujours pour l’Etat.

  4. tena izao no marika fa tena nivoatra ny toe karena malagasy nandritra izay efa taona nitondran’ny filoha Hery rajaonarimampianina izay

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.