Plénipotentiaires de l’UPAP : Les grands acteurs du secteur postal attendus à Antananarivo

Jacaranda
Madagascar est fin prêt pour les assises des plénipotentiaires de l’UPAP qui se tiendront cette semaine, selon la Paositra Malagasy.

Près de 250 participants seront à la 5e  Session Extraordinaire de la Conférence des Plénipotentiaires de l’Union Panafricaine des Postes (UPAP), qui se tiendra cette semaine. Le label mondial PosTransfer sera également lancé à cette occasion.

 Une grande opportunité pour Madagascar. La grande rencontre des plénipotentiaires de l’UPAP se fera les 26 et 27 juillet 2018 à Antananarivo. Des Ministres en charge du secteur des Postes issus des 43 Pays, des représentants d’Autorités de régulation du secteur postal, d’Administrations postales, ainsi que d’Organismes et institutions internationales seront au rendez-vous, d’après la Paositra Malagasy, chargée d’organiser l’événement en partenariat avec le Ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique (MPTDN). Durant les deux jours de concertation, les participants discuteront des questions liées aux stratégies postales africaines,et de la définition d’une position commune pour se préparer à la participation au Congrès extraordinaire de l’Union Postale Universelle (UPU), à Addis-Abeba en septembre. Pour Madagascar, qui a déjà su adapter les services postaux avec le développement des technologies numériques, la tenue de ces assises à Antananarivo représente une opportunité d’améliorer l’image de la Grande-île et de booster le développement du secteur des postes. « La Paositra Malagasy poursuit davantage l’extension de ses activités au niveau national, et même international. L’organisation de cet événement réaffirme la bonne image de cet établissement, ainsi que la volonté des décideurs à développer le secteur des postes », a affirmé le directeur général de la Paositra Malagasy, Nirina Augustin Rakotomalala.

Diversification. En effet, le secteur postal s’élargit de plus en plus aujourd’hui. D’après les explications des représentants de la Paositra Malagasy, les services postaux incluent actuellement des services financiers, les services liés aux technologies numériques, le transport, etc. et bien d’autres. Cette semaine marquera d’ailleurs cette évolution, avec le lancement officiel de PosTransfer, une nouvelle solution qui facilite et qui réduit les coûts de transfert d’argent à l’international. D’après la Paositra Malagasy, qui adhère déjà à ce réseau, il s’agit d’une marque collective qui regroupe toutes les Postes des pays membres de l’UPU (Union Postale Universelle). « Avec PosTransfer, les  transferts internationaux d’argent se font à la minute auprès de la Paositra Malagasy. Cette nouvelle solution est très avantageux car le transfert est rapide, efficace, sécurisé, et avec des coûts très compétitifs », a indiqué le DG Augustin Nirina Rakotomalala. Il faut croire que les services de la Paositra Malagasy sont de plus en plus sophistiqués et diversifiés. En outre, les promoteurs de la marque indiquent également une forte compétitivité de PosTransfer, par rapport aux offres existantes sur le marché financier.

Forte présence. Pour Madagascar, le lancement de PosTransfer améliorera l’inclusion financière et donnera à la population, la possibilité d’effectuer des transferts internationaux d’argent à partir de n’importe quelle région du pays. « La Paositra Malagasy est très présente dans les quatre coins de la Grande-île. Pour ce début, 55 agences auront accès au service PosTransfer. Au mois d’août, ce nombre augmentera de 30 points et ainsi de suite pour les prochains mois jusqu’à ce que le service soit disponible dans toutes les agences de la Paositra Malagasy », a expliqué le DG Adjoint de la Paositra Malagasy, lors de l’annonce de l’adhésion de Madagascar à la marque collective PosTransfer. Il faut noter que d’autres idées de produits d’innovations de ce genre sont également attendues des Assises de l’UPAP qui se tiendra cette semaine à Antananarivo.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.