Elevage de poissons : Installation d’un système aquaponique à Mangily



Jacaranda
Ce système aquaponique est installé par huit volontaires d’Ingénieurs Sans Frontières.

Ce système permet de réaliser deux productions différentes, à savoir la production de poissons et le développement des produits maraîchers.

Une grande première à Madagascar. Un système aquaponique est installé dans la commune rurale de Mangily, à Toliara, par l’ONG Bel Avenir et en partenariat avec les membres du groupe « Chantiers Solidaires ». Il s’agit notamment d’un système de production intégré, souvent en circuit fermé, qui associe l’aquaculture en eau douce, ou l’élevage de poissons, et la culture hydroponique, ou la culture de plantes sur un lit d’eau enrichie en éléments nutritifs. L’association de ces deux systèmes de production permet, ainsi, d’intégrer et de rendre complémentaires de nombreux facteurs non viables liés au fonctionnement indépendant d’un système aquacole ou hydroponique.

Vitrine. Ce système aquaponique est déjà pratiqué partout dans le monde. Mais pour Madagascar, cette technique d’accompagnement de l’élevage de poisson tilapia et de la culture des plantes est encore peu connue, a-t-on appris. L’infrastructure est implantée précisément dans le centre de formation en Agroforesterie de cette organisation non gouvernementale sise à Mangily. Elle sert en même temps de vitrine pour la formation en élevage de poissons offerte aux jeunes du village. Notons que le centre dispose également d’une vitrine pour la formation en agriculture, en éco-tourisme et en d’autres élevages à cycle court. Les enfants provenant de la ville de Toliara en bénéficieront dans le cadre de la mise en œuvre du projet de séjour éducatif lancé par l’ONG Bel Avenir. Celle-ci a d’ailleurs comme vision de développer des activités auprès des populations démunies de Madagascar, à travers des projets innovants, durables et inclusifs.

Atout. Par ailleurs, ce projet d’installation d’un système aquaponique constitue un atout dans la lutte contre la malnutrition que mène cette ONG. En effet, ce système permet de réaliser deux productions différentes, à savoir la production de poissons et le développement des produits maraîchers. Dans le cadre de ce projet, les promoteurs prévoient, entre autres, d’enregistrer près d’une tonne de poissons d’eau douce par an. Ces produits vont ensuite servir à améliorer l’alimentation des populations plus démunies aidées par l’ONG Bel Avenir. Il faut savoir que ce projet est appuyé financièrement par Lehmann Horizon Madagascar. L’installation de l’infrastructure a été  réalisée par huit volontaires d’Ingénieurs Sans Frontières (ISF), des étudiants en ingénierie mécanique de Besançon, une commune à l’Est de la France. Depuis trois ans, l’ISF collabore avec l’ONG Bel Avenir dans le cadre de « Chantiers Solidaires » afin de mettre en place des projets appropriés aux besoins de la population.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.