Filière crabe : Plus de 6 000 tonnes de production en 2017



Jacaranda
Des crabes vendus sur le marché local ne respectent pas la taille marchande.

L’an dernier, la production de crabes enregistrée était de plus de 6 000 tonnes. La grande partie de cette production est destinée à l’exportation. Cependant, bon nombre de produits halieutiques collectés par des opérateurs travaillant à Morondava en vue d’une exportation, ne respectent plus la taille minimale marchande en raison d’une surexploitation. Et ils inondent le marché local. La destruction des mangroves réduit en même temps la viabilité des crabes, sans parler de la recrudescence des collecteurs informels qui influent sur la stabilité des prix. En fait, le prix d’un kilo de crabes auprès des petits pêcheurs s’élève à 2 500 Ariary. En Europe, le kilo de ce produit halieutique s’acquiert entre  huit et 11 euros, soit entre 32 000 Ariary et 44 000 Ariary. Compte tenu de ces enjeux écologiques et économiques, une gestion durable et réfléchie de la pêche aux crabes s’impose. Toutes les parties prenantes s’y penchent activement en développant entre autres, des techniques innovantes de pêche aux crabes, afin de redynamiser la filière. La réduction des pertes après la pêche et la valorisation des captures ne sont pas en reste.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.