Routes : 155 millions de dollars pour la réhabilitation de la RN5A  



Jacaranda
Le président Hery Rajaonarimampianina a présidé au lancement des travaux de réhabilitation de la RN5A.

Le régime Hery Rajaonarimampianina continue de réaliser des projets d’infrastructures.

Le cauchemar va bientôt se terminer pour les usagers de la RN5 A. En raison du mauvais état de la route reliant Ambilobe et Vohémar, les poids lourds mettent actuellement 36 heures pour les 150 km reliant les deux villes, tandis que les voitures particulières bouclent la distance pendant 15 heures. D’ici 24 mois, ce ne sera plus qu’un mauvais rêve avec le début des travaux de réhabilitation de cette route nationale. Une réhabilitation qui entre dans  le cadre des projets d’infrastructures structurantes menés par le régime actuel. Le président Hery Rajaonarimampianina a tenu d’ailleurs à faire le déplacement pour  donner le premier coup de pelle aux travaux qui vont  durer jusqu’à fin 2020.

Grande qualité. Des travaux qui seront bien évidemment de grande qualité, puisqu’ils sont réalisés par l’entreprise chinoise, leader dans  le domaine des travaux publics qu’est China Road and Bridge Corporation. Les travaux sont financés par un prêt concessionnel chinois de 155 millions de dollars. Une preuve de plus de la confiance des bailleurs de fonds vis-à-vis du régime actuel. Sur ce point d’ailleurs, Hery Rajaonarimampianina a déclaré qu’il faut faire preuve de persévérance pour mener à bien les discussions avec les partenaires techniques et financiers.

Impacts économiques. En tout cas, cette portion de routes est d’une importance capitale pour l’économie de la région Nord de l’île en particulier, et celle du pays en général. En effet, les zones traversées par la RN5 A disposent d’un fort potentiel d’élevage et agricole. Il s’agit également d’une région d’activités minières. Le bouclage de ce projet aura bien évidemment des impacts économiques positifs. Pour ne citer, entre autres, que la baisse de la consommation en carburant, ou encore la  diminution des coûts d’entretien des véhicules.  Sans compter bien évidemment, le désenclavement des zones rurales à forte potentialité économique. Bref,  et comme l’a rappelé le président de la République, ce genre de projets contribue à la relance économique du pays. Et les travaux vont encore se poursuivre, notamment au niveau de la réhabilitation de la RN 6 dont les financements sont déjà pratiquement acquis.

R.Edmond.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Misaotra e! Hay mety hoanina ihany ny lalana?raha tsy nahongan’i MPAMINANY sandoka i Ravalomanana dia efa ela no vita io lalana io!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.