Ministre Henry Rabary-Njaka : Parrain de la promotion IRA

La promotion IRA avec son parrain.

Etant un ancien étudiant du Lycée Saint Antoine, le ministre chargé des Mines et du Pétrole, Henry Rabary-Njaka a accepté de parrainer la promotion IRA ou « Ilo Ravaky ny Avo » 2017-2018. Cette promotion est composée de 118 étudiants de classe terminale. Une messe de bénédiction a ainsi eu lieu à Ankadifotsy vendredi dernier en vue de les soutenir à la préparation de l’examen de baccalauréat. « Ces jeunes m’ont accueilli à bras ouverts, ces jeunes qui demain, seront aux manettes de leurs vies professionnelles et familiales, aux commandes de ce pays, ces jeunes qui vont franchir une étape capitale dans leur vie dans quatre semaines en passant le baccalauréat. Alors, c’est réellement fort que de partager avec eux ce jour mon propre vécu, depuis la maternelle à aujourd’hui, de leur faire un témoignage de ma vie d’étudiant, d’Ankatso au Panthéon-Sorbonne (Paris 1) en passant par Assas (Paris 2), de leur faire part que la puissance de la volonté force le destin d’une personne, leur confirmer que tout est possible dans la vie; devenir médecin, enseignant, avocat au barreau de Tana ou celui de Paris, rien ne peut empêcher de réaliser son rêve. Bref, on peut se réaliser à force de convictions et surtout de travail, et qu’il n’y a aucune raison qu’ils ne le fassent pas si d’autres l’ont fait avant », a confié le ministre Rabary-Njaka Henri.

Par ailleurs, il a sollicité ces jeunes de viser à chaque fois l’excellence. « L’on ne doit jamais céder ni aux provocations ni à la jalousie. Il faut également ne répondre aux attaques que par le travail. Et ce  travail est toujours payant.  La formation est toujours payante pour l’avenir professionnel. Sur ce plan, j’ai partagé avec eux mes expériences d’avocat inscrit au barreau de Paris, faire en sorte qu’ils puissent, s’ils le souhaitent, en tirer profit dans leurs choix. Ces choix doivent rester les leurs propres », a-t-il conclu.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire