Journée Mondiale de la Mer Le bien-être des gens de la mer débattu



Jacaranda
Le directeur général de l’APMF, le Colonel Jean Hubert Zipa.

Toliara a été choisi pour célébrer la Journée Mondiale de la Mer et la Journée Mondiale des Gens de la Mer pour cette année dans le but de solliciter la population locale à se lancer dans le secteur maritime, qui constitue un des leviers de développement économique de Madagascar.

Le Directeur général de l’APMF (Agence Portuaire, Maritime et Fluviale), le Colonel Jean Hubert Zipa, l’a évoqué lors de cette cérémonie qui a duré trois jours dans la ville, plus précisément dans le Jardin de la Mer. Le thème intitulé « Le bien-être des Gens de la Mer », y a été débattu. En effet, « la vie des marins s’avère très difficile car ils travaillent pendant plusieurs mois voire une année en mer, et ce, très loin de leurs familles. L’objectif est d’assurer un transport maritime efficace au profit des générations futures. En effet, certains d’entre eux ont péri leurs vies en raison des naufrages de leurs bateaux, entre autres. Raison pour laquelle, l’APMF inaugure une stèle pour leur rendre hommage dans la ville où l’on célèbre la Journée Mondiale de la Mer chaque année. Ce sera également une occasion de rassembler tous les gens de la mer à Madagascar », a-t-il expliqué.

Transports maritimes. Toujours dans le cadre de cet événement qui a été ouvert officiellement par le président Hery Rajaonarimampiaina, accompagné par le ministre des Transports, Beboarimisa Ralava, la célébration du 70e anniversaire de l’OMI (Organisation Maritime Internationale) a été également à l’honneur. Des conférences-débats ont été organisées en même temps par des administrateurs de l’APMF. Les thèmes portent, entre autres, sur « les infrastructures portuaires », « l’OMI-70 : Notre héritage – de meilleurs transports maritimes pour un avenir meilleur » et sur « l’amélioration des transports maritimes et leur avenir ». En effet, « le développement des transports maritimes permet de réduire le coût des produits importés ou destinés à l’exportation. Mais bon nombre de nos infrastructures portuaires n’ont pas la capacité d’accueillir des gros porteurs », a soulevé le directeur général de l’APMF.

Concours. Par ailleurs, celle-ci ne ménage pas ses efforts pour renforcer la capacité des gens de la mer surtout en matière de sécurité maritime pour éviter les risques d’accidents en mer. Outre les différentes animations sportives et culturelles organisées dans le cadre de la célébration de cette Journée Mondiale de la Mer, les concours de pirogues et de diverses embarcations servant en même temps à former les pêcheurs en matière des métiers de la mer, ont beaucoup attiré la population locale.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.