Infrastructures : Forte dégradation des routes sur le littoral Est



Jacaranda

Alors que l’Etat et ses partenaires techniques et financiers investissent davantage pour l’extension des ports et aéroports de la Grande Ile, les infrastructures routières se dégradent davantage, faute d’entretien. Sur la côte Est, les automobilistes parlent d’oubli. « Les autorités n’empruntent peut-être plus les voies routières. Il se peut qu’elles ne sachent même pas dans quel état sont les routes RN2 et RN5 actuellement. Sinon des interventions auraient été faites, vu l’importance de ces axes », nous a confié un transporteur opérant sur le littoral Est. D’après ses témoignages, il faut actuellement cinq heures de route pour faire le trajet Toamasina-Foulpointe. La situation est pire, pour le reste de la RN5, d’après ses dires. En effet, très peu de véhicules légers s’aventurent sur cette route, où l’on n’aperçoit actuellement que des camions, des taxis-brousse et des 4×4.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.