Produits végétaux : Un contrôle strict aux frontières



Jacaranda

Face à l’introduction des organismes nuisibles  à l’agriculture, dont les chenilles légionnaires affectant les cultures de maïs, des mesures de sécurité sont renforcées au niveau des frontières de Madagascar, autant dans les aéroports que dans tous les ports. Un contrôle strict de tous les produits végétaux importés et exportés par la Grande Ile est ainsi renforcé. La direction de la Protection des Végétaux au sein du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage travaille ainsi en collaboration avec l’Aviation civile de Madagascar et le service des  Douanes, pour ce faire. « Il y a ainsi une restriction sur tous les produits d’origine végétale qui n’ont pas de permis d’importation et qui ne répondent pas à nos exigences », a soulevé Ramiliarijaona Saholy, le directeur de la Protection des Végétaux. Depuis ces trois dernières semaines, « des produits végétaux dont entre autres, des plantes pouvant coûter très cher et des fruits importés comme des oranges, ont été détruits à l’aéroport d’Ivato », a-t-elle déclaré.  Tout un chacun doit être de ce fait, conscient que l’introduction clandestine  des produits d’origine végétale à Madagascar, pourrait constituer un grave danger pour la nation toute entière, en commençant par les agriculteurs.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.