MISA-Université de Passau : Une formation sur la sécurité informatique  



Jacaranda
(De G. à Dr) Noëlle Rakotondravony, chercheur de l’université de Passau et Andry Rasoanaivo, le directeur de la MISA.

La MISA a travaillé en collaboration avec l’université de Passau en Allemagne en vue d’organiser l’IT-Security Summer School à l’université d’Ankatso.

« L’objectif consiste à former des étudiants afin d’acquérir les compétences nécessaires à la sécurisation de l’informatique », a expliqué Andry Rasoanaivo, le directeur de la MISA, lors de l’ouverture officielle de cette formation hier. Il s’agit entre temps d’une formation organisée avec le soutien technique de Telma, l’opérateur en téléphonie mobile et internet, le partenaire de longue date de la MISA.

Destination. En fait, « avec l’évolution technologique, les flux d’informations ont considérablement augmenté. Madagascar devient entre autres, une destination de la délocalisation des services. Il y a ainsi des échanges de données entre le pays et le reste du monde, tel que l’Europe. L’administration a également développé de nombreux projets numériques comme le Smart city. Mais il n’a jamais été question de la sécurité informatique. Raison pour laquelle, nous avons initié cette séance de formation en matière de sécurité informatique qui durera deux semaines. Une cinquantaine d’étudiants représentant la MISA, l’ENI, l’université de la Polytechnique et bien d’autres associations, y participent activement », a-t-il poursuivi. Ils vont ainsi s’enquérir des connaissances sur la sécurisation des bases de données ou des réseaux.

Plateforme. Notons que Madagascar a déjà adopté une loi sur la lutte contre la cybercriminalité. « Mais la mise en place d’une plateforme réunissant les universitaires, l’administration et les professionnels d’entreprises s’impose. En effet, si jamais il y a une attaque sur un parc informatique d’un département, le pays ne dispose pas encore d’un organisme de référence dans la sécurité informatique comme le CERT/ICC et l’ANSSI pour gérer ce genre de problème », a soulevé le directeur de la MISA. Et il a rajouté que l’université joue tout simplement un rôle de formateur tout en développant une coopération avec ses partenaires afin de répondre aux besoins des professionnels d’entreprise et de l’administration. Parlant justement de cette coopération, « l’université de Passau est intéressée à développer un projet à Madagascar avec l’appui financier de DAAD, dans le dessein  d’aider des étudiants de la MISE à se spécialiser dans le domaine de la sécurisation du système informatique », a conclu Noëlle Rakotondravony, chercheur au sein de cette université basée en Allemagne.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.