Room2Run : 1 milliard USD dédiés à des investissements à forts impacts

Jacaranda

La Banque africaine de développement (BAD), la Commission européenne, Mariner Investment Group, LLC (Mariner), Africa50 et Mizuho International plc ont annoncé hier la réalisation de Room2Run, une titrisation synthétique d’un milliard USD, correspondant à un portefeuille de risque de crédit panafricain bonifié. Room2Run constitue le tout premier portefeuille de titrisation synthétique réalisé entre la BAD et des investisseurs du secteur privé. Il lance le recours à l’opération de titrisation et de transfert de risque de crédit sur le segment jusque-là inexploré des marchés financiers. Structuré sous forme de titrisation synthétique par Mizuho International, Room2Run transfère le risque de crédit mezzanine sur environ 50 prêts provenant du portefeuille de prêts non souverains de la BAD, notamment dans les secteurs de l’énergie, des transports, des finances et des actifs de fabrication. Selon les explications, le portefeuille couvre l’ensemble de l’Afrique, avec une exposition auprès d’emprunteurs sur le continent. « Room2Run nous apporte de nouvelles ressources pour investir dans les projets dont les Africains ont le plus besoin. L’Afrique offre les perspectives les plus prometteuses et les plus grandes ressources naturelles, et sa population est la plus jeune du monde. Mais nous enregistrons également les déficits en infrastructures les plus persistants au monde. La BAD dispose de la stratégie nécessaire pour combler ces lacunes financières dans les infrastructures, et Room2Run nous offre les capacités de la réaliser », a déclaré Akinwumi Adesina, président du Groupe de la BAD.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.