Revue de la FEC : Un taux de croissance de 5% cette année selon le FMI

La ministre des Finances et du Budget, Vonintsalama Andriambololona a mené les négociations avec le FMI.

Un record qui encourage. Madagascar atteindra cette année un taux de croissance de 5%. Il s’agit en effet du taux le plus élevé enregistré ces dernières années.

Satisfecit du FMI par rapport à la performance économique actuelle. Voilà en gros la conclusion de la 4e revue de la Facilité Elargie de Crédit (FEC). Une équipe dirigée par Marshall Mils, Chef de mission pour Madagascar vient de boucler une mission de 14 jours au pays.

Performances. « La situation économique de Madagascar a continué de s’améliorer. La croissance devrait dépasser 5% cette année, le taux le plus élevé de ces dix dernières années » a déclaré Marshall Mills lors d’une conférence de presse donnée hier à Antaninarenina, en présence du ministre des Finances et du Budget, Vonintsalama Andriambololona et du Gouverneur de la Banque centrale Alain Rasolofondraibe. Ces deux personnalités ayant travaillé étroitement avec le FMI pour le bouclage de cette revue qui conditionnera la décision du FMI, pour le déblocage de la prochaine de la FEC. Une issue qui ne pourra être que positive si l’on tient compte des performances réalisées par le pays. «Dans l’ensemble, la mise en œuvre du programme appuyé par la FEC continue d’être satisfaisante. Tous les objectifs quantitatifs du programme pour le premier semestre de l’année ont été atteints, à l’exception du niveau de dépenses sociales, temporairement plus bas que prévu. La Banque centrale a notamment continué à accumuler des réserves de change, qui ont atteint un niveau record. D’une  manière générale, le budget a été exécuté comme prévu. Le programme de réformes structurelles a également continué à progresser, comme en témoigne l’ouverture du premier pôle anti-corruption.»

Sur la bonne voie. Parmi les facteurs déterminants de cette performance figurent, entre autres, un rebond de la production agricole, plus particulièrement du riz et une hausse des investissements publics. « En dépit de l’augmentation des prix internationaux du pétrole, la situation du secteur extérieur est restée favorable, avec une très bonne performance des exportations soutenues par des prix et des volumes élevés de la vanille et des produits miniers. Après un pic à la fin de l’année 2017, l’inflation a baissé d’une façon continue et devrait être réduite à 7 % d’ici à la fin de l’année. Cette bonne performance ne signifie cependant pas que la population malgache est sur le point de sortir de la pauvreté. « Relever le niveau de vie de la population exige toutefois une croissance durable et inclusive» a fait remarquer le Chef de mission du FMI pour Madagascar. En somme, le pays est de nouveau sur la bonne voie de la relance économique, mais des efforts restent encore à fournir. Des efforts qui seront poursuivis même en cette période institutionnelle où le pays est dirigé par un chef d’Etat intérimaire. « Le changement institutionnel actuel n’a pas d’impact sur la poursuite du processus de financement par le FMI » a précisé, sur ce point, Marshall Mills. Mais la menace de crise électorale qui plane actuellement risque de tout compromettre.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Mon DIEU !!! QUI CROIRE ET QUE CROIRE ???
    UN SON CLAME HAUT ET FORT : QUE LE RECORD DE CROISSANCE EST ATTEINT . QUE LA CROISSANCE EST SUR LA BONNE VOIE. L’ON EST SORTI DE L’AUBERGE , LES AIDE PEUVENT VENIR , LES INVESTISSEMENTS SONT ASSURES D’UN EXCELLENT RENDEMENT .

    UN AUTRE SON CRIE FAMINE DANS LE SUD ,EPIDEMIE DE PESTE RENOUVELLEE , SECURITE CITOYENNE INCONTROLABLE , PENURIE DANS LES HOPITAUX , MANQUE DE BUDJET POUR L’EDUCATION , TRAFIC DE TOUTE SORTE FLORISSANT , LA PROPRETE ET L’HYGIENE DANS LES VILLES SONT IGNOREES ETC ,ETC……

    QUESTION : EST-CE QUE LES STATISTIQUES ECONOMIQUES SONT FIABLES ? EST-CE QU’ON PEUT FAIRE PARLER LES CHIFFRES SELON LES DESIRS DES UNS ET DES AUTRES , OU SELON LES CIRCONSTANCES ???

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.