Droit de l’environnement : Renforcement de capacités de la société civile

L’initiative Shared Resources, Joint Solutions (SRJS), financée par l’Union internationale pour la conservation de la nature Pays-Bas, organise un atelier pendant deux jours à l’hôtel Grand Mellis à Analakely. Et ce, en partenariat avec le ministère chargé de l’Environnement et le bureau de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). « L’objectif vise à renforcer les capacités des acteurs en société civile – surtout au niveau local – à faire un lobby ou un plaidoyer pour convaincre l’administration et le secteur privé en matière de gestion durable des biens publics basés sur les écosystèmes. Ils devront ainsi mieux connaître les droits de l’environnement, notamment les lacunes et les contradictions. Une volonté politique de l’Etat à appliquer les lois s’impose aussi », a évoqué Ndranto Razakamanarina, le PCA de l’Alliance Voahary Gasy. Par ailleurs, « une approche territoire est mise en œuvre dans deux sites d’intervention de la SRJS, à savoir Soalala et la presqu’île d’Ampasindava, pour assurer la gestion durable des biens publics tels que l’approvisionnement en eau, la biodiversité, la sécurité alimentaire et la résilience climatique. Le but est d’améliorer les conditions de vie des communautés », selon Paul Raonintsoa, le Point Focal de SRJS Madagascar.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.