Vulgarisation des TIC : Apprentissage de programmation par les enfants  

Les jeunes misent également sur le numérique.

En termes de développement socio-économique, Madagascar a souvent de mauvaises notes dans les classements par pays. Mais dans le secteur du numérique, la Grande Île a de l’avance et dispose de nombreux avantages par rapport aux autres pays d’Afrique.

Le développement numérique maintient sa bonne performance. Les activités pour la réduction de la fracture numérique se poursuivent pour le MPTDN (Ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique) et ses partenaires. Le samedi 20 octobre dernier, ce département a organisé – avec ses deux organismes rattachés, l’ARTEC (Autorité de Régulation des Technologies de Télécommunication) et la Paositra Malagasy – une séance d’apprentissage de programmation, pour les enfants du personnel. Cet événement de vulgarisation des TIC, réalisé en partenariat avec Orange Madagascar, s’est tenu à l’Alliance française Andavamamba. Selon ses promoteurs, il s’agit d’un scratch sur les TIC, mené dans le cadre de la vision du MPTDN, « Le Numérique pour Tous » ; et organisé suivant une recommandation du ministre de tutelle, Maharante Jean de Dieu, relative à la poursuite des actions sociales en faveur du personnel du ministère et de ses organismes rattachés.

Programme. Plusieurs activités ont été organisées au cours de la séance d’apprentissage, si l’on ne cite que le concours « super-coder », ou les divers jeux et animations… Pour les gagnants, le ministre a offert des tablettes et des smartphones. De leur côté, Orange Madagascar, l’ARTEC et la Paositra Malagasy ont également attribué des lots aux participants. A noter que les activités de ce genre contribue beaucoup à l’amélioration de l’accès au numérique. D’après les derniers chiffres, le taux de pénétration en téléphonie dépasse déjà les 50%, contre seulement 30% en 2010. Pour Internet, cette même tendance est également constatée, avec une amélioration de 2,6 points sur le taux de pénétration. En termes de qualité de service, Madagascar figure parmi les pays ayant les meilleurs débits de connexion Internet. Bref, les opportunités de développement restent importantes dans le secteur du numérique.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.