SIRAMA Nosy-Be : Règlement des 18 mois de salaires impayés des employés

Cela fait 36 mois que les salaires des 536 employés de la SIRAMA à Nosy-Be n’ont pas été payés par l’entreprise privée assurant la location gérance de cette société d’Etat. « Suite à une descente sur le terrain, j’ai constaté de visu que cette première n’a réalisé aucun investissement pour mettre en place une usine sucrière dans l’île aux Parfums, et ce, malgré ses promesses depuis à peu près quatre ans. Le premier ministre Ntsay Christian a pris la décision de suspendre son contrat en vue d’une renégociation », a révélé le ministre de l’Industrie, Guy Rivo Randrianarisoa, dans le cadre de sa rencontre avec les membres du secteur privé hier à l’hôtel Carlton. « Un terrain de 3 000ha lui a été alloué pour relancer la plantation de canne à sucre. Mais tout a été détruit car aucune usine n’a été implantée alors que la pose de première pierre a été lancée en 2014. En outre, un autre terrain de 684 ha lui a été remis pour une revente. Mais seuls 40% de cette superficie ont été cédés. Ce qui nous a permis de régler les 18 mois de salaires impayés de ces 536 employés. Le reste sera régularisé le mois prochain », a-t-il enchaîné. Par ailleurs, le ministre de tutelle ne ménage pas ses efforts pour redynamiser toutes les sociétés d’Etat comme la SECREN, la SIDEMA  et bientôt la SIRANALA à Morondava.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Article de la même Navalona R… mais de 2012, sur les 694 hectares, copié du même journal ? Il semblerait que certains ont la mémoire courte : https://fr.allafrica.com/stories/201209201090.html

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.