Ivato : Le nouvel aéroport se dote de trois passerelles télescopiques



Jacaranda
Le montage des passerelles se fait par des grues.

Le nouveau terminal international de l’aéroport d’Ivato sera à 100% conforme aux normes internationales aussi bien en termes de sécurité que de qualité des services.

Les travaux de construction du nouveau terminal avancent à grands pas. « Actuellement, l’avancement des travaux est à 66% » a déclaré hier Nicolas Deviller, Directeur Délégué, « Ravinala Airports », lors de la réception des trois passerelles qui vont permettre aux passagers d’accéder directement à l’avion sans passer par le tarmac.

Qualité de service

Une passerelle télescopique coûtant entre 500.000 et 700.000 euros, « Ravinala Airports » a donc mis le paquet pour se doter de telles infrastructures qui vont donner aux passagers le confort indispensable durant l’embarquement. Fini, le long parcours à pied sur le tarmac qui indispose les passagers surtout pendant les mauvais temps. Grâce à ces passerelles, « Ravinala Airports » priorise la qualité de service, le confort et l’expérience passager. « L’existence de ces passerelles est un signal fort à l’endroit des compagnies aériennes internationales » a précisé Nicolas Deviller. En effet, ces passerelles qui peuvent s’étendre sur une distance de 18 mètres à 41 mètres selon la taille des avions sont compatibles à différents types d’appareils comme les Boeing 747-400 ER, 777-300 ER, ou encore les Airbus A 350-100 et A 380. En provenance de Chine, ces trois passerelles qui pèsent deux tonnes chacune ont débarqué au port de Toamasina. Elles ont été par la suite transportées vers Ivato par des camions turcs spécialement affectés à ce genre de transport. Le montage et la gestion de ces trois passerelles sont confiés à des professionnels en la matière et « Ravinala Airports » met en place un long programme de formations pour la maintenance.

96 millions d’euros

Pour en revenir à l’avancement global des travaux qui sont donc finis à 66%, les gros œuvres sont terminés. «Nous nous focalisons maintenant sur les travaux intérieurs, les canalisations, les carrelages, les équipements… Nous allons également bientôt commencer les travaux du parking véhicules ». Rappelons que Ravinala Airports, concessionnaires des aéroports d’Antananarivo et de Nosy Be, a confié la construction du nouveau terminal international à CMBI, regroupant Colas Madagascar et Bouygues Bâtiment International. Le montant des travaux d’Antananarivo s’élève à environ 96 millions d’euros. Il comprend également plus d’une vingtaine de millions d’euros de frais annexes. Pour Nosy- Be, les investissements s’élèvent à 15 millions d’euros. Rien que pour Ivato, le chantier nécessite 8,000 m3 de béton, 100.000t d’enrobés, 600t d’aciers, 8.000m2 de carrelage, 3 ascenseurs, 3 passerelles et 3 escalateurs… Initialement prévue vers juin 2020, l’inauguration sera probablement avancée en raison de la rapidité avec laquelle les travaux sont réalisés.

R.Edmond.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. MODERNITé VA RIMER AVEC PAUVRETé…!!!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.