GSDM-MEN : Intégration de l’agro-écologie dans l’éducation



Jacaranda

Le Groupement Semis Direct Madagascar (GSDM) vient de signer une convention de partenariat avec le ministère de l’Education  nationale. « L’objectif consiste à intégrer l’agro-écologie dans le cadre de l’enseignement. Près de 1 200 élèves issus de six nouvelles écoles publiques dans la direction régionale de l’Education  nationale de Vakinankaratra ainsi que leurs enseignants et leurs parents en seront bénéficiaires via la mise en œuvre du projet Manitatra 2. Cette phase 2 est financée par le COMESA et l’Union  européenne sur une période de 2018 à 2021 », a expliqué Rakotondramanana, le directeur exécutif de GSDM.

Activité parascolaire. Notons que dans le cadre de la phase 1 de ce projet Manitatra, six écoles dans la même région étaient déjà bénéficiaires. Chaque établissement scolaire doit avoir une parcelle de démonstration pour permettre aux élèves d’effectuer une activité pratique de reboisement suivant la technique de l’agro-écologie après la formation de leurs enseignants. Cela devra ainsi constituer une activité parascolaire. De son côté, le ministre de l’Education nationale, Horace Gatien a soulevé que le respect de l’environnement constitue une marque de patriotisme. D’après toujours les explications du directeur exécutif du GSDM, les retombées de cette éducation environnementale sont palpables pour ne citer que celles de la phase 1 du projet Manitatra. A titre d’illustration, le rendement de productivité de la riziculture pluviale a atteint les 5 tonnes/ha grâce au développement des champs écoles dans les communes de Vivany et d’Ankazomiriotra, district de Mandoto. « Ce sont les élèves qui ont transmis la technique agro-écologie à leurs parents », a-t-il conclu.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.