Autoconsommation photovoltaïque : Lancée à Antananarivo par « Cap Sud » avec le « Projet KUBE »



Jacaranda
L’équipe de Cap Sud, lors de la présentation du projet KUBE, hier à Andraharo.

Les énergies renouvelables s’imposent davantage. Parmi les initiateurs du système photovoltaïque, la « Cap Sud Madagascar », filiale du Groupe « Cap Sud » a présenté, hier, aux médias, le premier système d’autoconsommation photovoltaïque à Madagascar.

Le Groupe Cap Sud ne cesse d’innover ! Un an après avoir présenté l’arbre solaire ALTES (Autonomous Life Tree Electric System) – permettant la production d’énergie solaire, le stockage d’énergie, assainissement de l’eau, la production de lumière, etc. – l’équipe de « Cap Sud » Madagascar réalise le premier projet d’autoconsommation photovoltaïque, à Antananarivo. Baptisé « Projet KUBE », ce fruit de l’innovation a été présenté officiellement hier dans la zone Galaxy Andraharo. « L’énergie solaire est très avantageuse. Nous avons fait notre apprentissage en 2006 et aujourd’hui, nous avons une expertise reconnue au niveau international, en devenant acteur français incontournable dans la conception, l’ingénierie, l’installation, l’optimisation et la maintenance de centrales photovoltaïques raccordées au réseau ou en autoconsommation. La mise en place de ce système d’autoconsommation photovoltaïque à Antananarivo présente une grande opportunité pour Madagascar ; d’abord, parce que c’est une grande première dans la Grande Ile, mais ensuite, nos collaborateurs malgaches suivent des formations sur le fonctionnement du système. Nous apportons donc, une solution au problème de l’énergie, et également un progrès technique », a soutenu Stéphane Gilli, PDG du Groupe Cap Sud, lors de la présentation d’hier.

Solution efficace. Le projet KUBE, comme son nom l’indique, bénéficie aux bâtiments Kube A, B, C et D dans la zone Galaxy Andraharo, qui hébergent les bureaux de nombreuses sociétés, notamment les différentes filiales du Groupe Axian. D’après les explications techniques, ce système photovoltaïque comprend 410 kWc de panneaux solaires, couplés à 1,1 MWh de stockage batteries. Il dispose également d’un système intelligent de gestion de l’énergie. Bref, les bénéficiaires peuvent oublier les problèmes de délestage et de coupures d’électricité. En effet, les installations du Projet KUBE permettent d’alimenter les locaux concernés de 7h à 22h, et d’assurer un rôle d’alimentation secours, en cas de coupures du réseau public. Il s’agit d’une des solutions efficaces proposées par Cap Sud. Outre le projet KUBE et l’arbre solaire ALTES, ce Groupe est également reconnu pour la construction de hangar, l’ « Energy manager », la location de toiture, l’ombrière solaire et l’offre « MySun by Cap Sud ». « Pour le contrat Energy manager, il s’agit d’une solution clé en main où tout est inclus, de l’étude à l’installation, incluant le financement, la maintenance et toutes les démarches financières et juridiques. C’est une solution offrant une énergie de qualité, permettant de réduire la facture d’électricité, sans avoir à investir », a expliqué le PDG du Groupe Cap Sud.

Environnement. Au-delà des intérêts économiques évalués à plus de 20% par rapport aux autres solutions sur le marché, Cap Sud se penche également aux impacts sociaux et environnementaux. D’après ses représentants, les solutions « Cap Sud » permettent d’éviter le rejet d’environ 230 tonnes de CO2 par an, pour le cas de Madagascar qui utilise encore l’énergie thermique, pour la production de 50% de l’électricité consommée dans le pays. Au niveau social, la « Fondation Manentana » qui œuvre dans les pays en développement comme Madagascar, est financée par Cap Sud, à hauteur de 2 Euros, soit plus de 8.000 Ariary, par kWc installé. Par ailleurs, la Fondation a installé 2 arbres solaires ALTES d’une valeur de 40.000 Euros, dans le village Akamasoa de Père Pedro en 2017. Actuellement, un projet dénommé « Batsol » est en cours de réalisation dans le village Morarano. Il s’agit d’une construction de dispensaire 100% autonome en énergie. Bref, pour Cap Sud, le fort ensoleillement à Madagascar affiche une solution permettant au pays de  s’autoalimenter en énergie.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.