MFB : 2018, Une année riche en grandes réalisations

Jacaranda
La ministre Vonintsalama Andriambololona et son mari, ensemble pour la bonne cause

Cette année, le ministère des Finances et du Budget a opté pour une formule inédite, en joignant l’utile à l’agréable par le biais de la journée de reboisement qui a également  fait office de cérémonie de présentation de vœux du personnel à la ministre Andriambololona Vonintsalama.

Trois milles plants dont 1000 pieds d’eucalyptus grandis, 400 pieds d’eucalyptus robusta, 400 pieds d’olives et 1100 pieds de frênes. Le tout sur un terrain de 2 hectares sur les 35 hectares  dont dispose  le ministère des Finances et du Budget à Andranovelona.

Largement positif. Département clé de l’économie, le MFB a ainsi ouvert la campagne de reboisement 2019, hier. Tout en procédant à la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux qui cette fois-ci , ne s’est donc pas passée dans un espace de loisirs, mais sur une parcelle de reboisement. « C’est aussi une manière de prouver notre amour de la patrie car le reboisement est un acte citoyen » a expliqué, la ministre des Finances et du Budget Vonintsalama Andriambololona.  Un amour de la patrie qui s’est également traduit par les actions réalisées par le ministère ces dernières années. « Si on a un bilan largement positif, c’est grâce aux efforts que nous avons réalisés ensemble », a reconnu la ministre. Effectivement, 2018 aura été une des grandes réalisations pour le MFB. Notamment au niveau des relations avec les bailleurs de fonds qui ont été marquées par la Facilité Elargie de Crédit octroyée par le FMI et dont la troisième revue a été bouclée avec succès en 2018, pour le déblocage d’une aide de 44,5 millions de dollars. La Banque Mondiale a également fourni un don de 60 millions de dollars. Sans compter les dons de l’Union Européenne et des autres dont le gouvernement allemand avec 16,5 millions de dollars d’aide pour l’environnement.

Une partie des reboiseurs du MFB

« Zava-bita ». De nombreuses infrastructures ont également été réalisées aussi bien au niveau central que dans les régions. Pour ne citer entre autres  que les centres fiscaux de Mahajanga, Nosy-Be, Port-Bergé, Morondava, ou encore le bâtiment de la Direction Générale du Budget d’Antsiranana et le scanner de Nosy-Be. Pratiquement, toutes les directions générales du ministère ont eu leur « zava-bita ». Une année faste, en somme pour ce département qui gère l’argent public avec  « l’esprit finances ». « C’est un esprit qui cherche constamment l’excellence dans la gestion des finances de l’Etat »  selon toujours la ministre Vonintsalama Andriambololona.  Un esprit qui a notamment permis de boucler à temps la loi de finances rectificative 2018 et la loi de finances initiale de 2019. Sans compter le retour à la normale de l’élaboration de la loi de règlement.  Mission accomplie, en somme.

R.Edmond.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.