Centre médical JCR : Des  milliards d’Ar d’investissements réalisés

Jacaranda
Le nouveau centre médical JCR se trouve à Antsakaviro. (Photo : Yvon Ram)

Le promoteur de ce projet va exploiter les ressources naturelles dont dispose en grande potentialité la Grande Ile en vue d’améliorer la santé humaine contribuant au développement économique et écologique du pays.

Combiner les bienfaits de la médecine alternative et traditionnelle avec la technologie de pointe de la médecine moderne. Tel est le leitmotiv du fondateur et président directeur général du groupe JCR, le docteur en Psychologie, Jean Claude Ratsimivony en créant le centre de santé et de bien-être innovant JCR à Antsakaviro. « C’est une grande première à Madagascar et même dans toute l’Afrique et au niveau de l’Océan Indien. On y pratique une médecine de précision en utilisant des moyens et techniques d’analyse, d’imagerie et de mesure le plus moderne, pour ne citer que l’échographie en 4D permettant un diagnostic plus précis. Des milliards d’ariary d’investissements ont été réalisés pour ce faire. Par contre, le coût des prestations est à la portée de tous étant donné que nous prescrivons des produits pharmaceutiques à base de plantes naturelles de Madagascar », a expliqué le Dr Jean Claude Ratsimivony, lors de l’ouverture officielle de cette clinique samedi dernier.

Ambulance médicalisée. En outre, des médecins chevronnés y prennent en charge les pathologies courantes entrant dans le cadre de la médecine générale et familiale comme les infections respiratoires, les affections dermatologiques et les maladies cardiovasculaires. Des consultations spécialisées sont également disponibles au sein du centre. On peut citer, entre autres, la cardiologie, la néphrologie, l’électro-aromapuncture et l’immunothérapie. « Une ambulance médicalisée est aussi mise à la disposition des patients. En fait, tout est intégré dans le centre médical JCR, puisqu’une pharmacie y est en même temps mis en place, sans oublier l’instauration du laboratoire de diagnostic médical d’analyses biologiques (LADIMEB) », a poursuivi le promoteur. Notons que des représentants des corps diplomatiques, du ministère de la Santé et de l’Organisation Mondiale de la Santé ainsi que des cadres et dirigeants d’entreprises ont visité tous les locaux du centre lors de son ouverture officielle.

Médecine de prévention. Mais avant tout, la philosophie du fondateur du groupe JCR est la promotion de la médecine de prévention. « Il vaut mieux prévenir que guérir », a réitéré le PDG du groupe. C’est pourquoi, des programmes de santé et de bien-être sont proposés aux malades et aux biens portants. « Notre prise en charge holistique associe les intrants et les médicaments allopathiques ainsi que les produits naturels  tels que l’homéopathie et l’aromathérapie avec des soutiens psychologiques. Des sessions de formation seront également prodiguées aux entreprises et associations œuvrant dans le secteur de la santé », a-t-il enchaîné. Dans la foulée, « les diagnostics effectués dans le laboratoire permettent de donner toutes les informations biologiques nécessaires dans le cadre de la prévention. On a également mis en place un aromatogramme qui est une technique d’évaluation de l’efficacité des huiles essentielles des plantes en tant qu’agents anti-infections », a précisé le Dr Andrianaivo Fanja, médecin biologiste et biochimiste de LADIMEB. Par ailleurs,  le promoteur prévoit de créer un même centre médical dans les autres grandes villes de Madagascar pour toucher le  plus grand nombre de population.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.