Pr Mamy Ravelomanana : Candidat à la Présidence de l’Université d’Antananarivo

Pr Mamy Ravelomanana, candidat à l’élection présidentielle de l’Université d’Antananarivo.

« Devenir l’Université de l’excellence », tel est le défi majeur que l’Université d’Antananarivo veut lancer pour la période 2019-2021, selon Pr Mamy Ravelomanana, candidat à l’élection présidentielle.

Bien connu dans le monde des Universités à Madagascar, tout comme à l’étranger, Pr Mamy Ravelomanana s’est impliqué, depuis plusieurs années, dans les actions menées pour l’amélioration de la situation de l’Université d’Antananarivo. Hier, il a annoncé sa candidature à la Présidence de l’Université, dans l’optique d’apporter des transformations positives à plus grande échelle. D’après ses propos, le secteur de l’Enseignement Supérieur à Madagascar révèle un faible développement, avec un taux d’inscription de 3% (contre 8% dans les pays d’Afrique subsaharienne), avec 280 étudiants pour 100.000 habitants et une inadéquation flagrante entre les formations proposées et le marché du travail. Cette dernière décennie, des changements ont été apportés, mais ils s’avèrent encore insuffisants pour répondre aux besoins d’une économie à forte croissance, a-t-il indiqué. Dans sa vision, Pr Mamy Ravelomanana affirme que l’Université d’Antananarivo constituera un pôle d’excellence académique et professionnelle dans la zone de l’Afrique Australe et de l’Océan Indien. « Elle deviendra une Université d’excellence – signifiant qu’elle s’impliquera dans le processus de développement et ses Centres de Recherche seront des références – moteur de compétitivité – dans les régions de l’Analamanga de l’Itasy et du Vakinankaratra, conformément aux défis proposés de la diffusion de la connaissance et de l’innovation à l’échelle des régions. Notre défi est de constituer une réserve de ressources humaines compétitives, créatives, opérationnelles et aptes à contribuer efficacement au développement socio économique et culturel de ces régions », a-t-il affirmé.

Programme. Consciente des nouvelles missions à accomplir dans le développement de la région et de la nation, l’Université d’Antananarivo entend s’engager à réaliser les réformes nécessaires sur les plans de la formation pédagogique, de la recherche scientifique et de la gestion administrative et financière. Hier, le Pr Mamy Ravelomanana  a présenté des projets ayant pour but de mener plusieurs changements dans la bonne Gouvernance universitaire, la transparence, la redevabilité et la décentralisation financière, la transformation des infrastructures, la dynamisation des recherches et le développement de l’expertise, le développement du réseau de partenaires, et l’approche communautaire.

Portrait. Si l’on se réfère aux publications médiatiques des dernières années, Pr Mamy Ravelomanana est un économiste actif dans le cadre des actions menées pour les changements positifs au sein de l’Université d’Antananarivo. Membre fondateur du CREM (Cercle de Réflexion des Economistes de Madagascar), il est également très impliqué dans la recherche de solutions pour le développement économique du pays. Si l’on revient plus en arrière, il figurait parmi les rares représentants de l’Afrique francophone à avoir gagné le concours organisé par le Conseil Africain pour l’Enseignement Supérieur, en 2005. Après des études en classes préparatoires MathSup MathSpé au Lycée Janson de Sailly Paris XVIe Arrondissement, Mamy Ravelomanana a intégré l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’administration Economique à Paris et en sort avec un diplôme d’ingénieur statisticien économiste. Il obtient ensuite un diplôme d’études approfondies en Mathématiques appliquées de l’Université de Paris IX Dauphine. Après ses études, il retourne au pays natal, faisant partie de ces intellectuels de la décennie des années 80, croyant encore à la possible résurrection de l’Ile Rouge. De plus, la vocation de l’enseignement s’est révélée encouragée en France par des étudiants enthousiastes lors des travaux dirigés. Dès l’année de recrutement au pays, ses pairs l’ont choisi comme chef du Département Economie de l’Université d’Antananarivo, ce qui a permis à l’Université d’accueillir le Prix Nobel d’Economie Joseph Stiglitz, comme docteur honoris causa… Bref, ses exploits sont nombreux, grâce à ses relations très développées.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Le Doctorat en Sciences Economiques lui fut décerné en 2000 par l’Université de Paris-X Nanterre.
    En 2005, il obtint l’Agrégation en science économique.
    C’est professeur agrégé!!

  2. @Bootana c’est un professeur agrégé en sciences Economiques. Le dernier en activité des 4 uniques agrégés en Sciences Sociales à Madagascar.

  3. Je ne comprends pas pourquoi on l’appelle professeur alors qu’il n’a qu’un DEA?

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.