National Tourism Development : Promouvoir les investissements touristiques

Le directeur général de la National Tourism Development S.A, Boda Narison Richard.

Lors de sa création en 2009, la National Tourism Development S.A a été mise en place dans le but de gérer les patrimoines touristiques de l’Etat.

Cette année, le conseil d’administration et la direction générale insufflent une nouvelle orientation de la société en élargissant ses activités. Ainsi, à part le développement et la gestion des patrimoines touristiques de l’Etat ou du privé, la National Tourism Development S.A contribue également à la promotion des investissements dans le secteur du tourisme. Le directeur général de la société, Boda Narison Richard, l’a évoqué lors d’une présentation de vœux  dernièrement à l’hôtel Carlton.

Nouvelle attribution. Elle va en premier lieu inventorier et gérer tous les patrimoines touristiques existants appartenant à l’Etat. Sa nouvelle attribution consiste également à créer, acquérir, développer et  gérer le patrimoine foncier touristique privé.  Ses activités sont ainsi orientées vers l’étude et la mise en place de projets pour les nouvelles acquisitions de terrains à forte potentialité touristiques comme à Toamasina et à Morondava ainsi que la mise en valeur des portefeuilles de patrimoine.

Plateforme collaborative. Et parlant des activités de promotion des investissements touristiques, National Tourism Development S.A est consciente que le secteur du tourisme a un aspect transversal permettant de contribuer au développement de l’économie nationale. Pour ce faire, elle décide de mettre en place une plateforme collaborative public-privé pour une synergie d’actions dans le secteur. Le renforcement de capacités des acteurs qui y opèrent, la redynamisation des échanges dans le milieu des affaires et la mise à disposition d’outils d’aide à la décision pour les décideurs et investisseurs, font également partie de ses activités.

Fonds de commerce. Par ailleurs, National Tourism Development S.A est reconnue par sa participation à la promotion du tourisme durable. Il s’agit entre autres de la préservation et de la valorisation du fonds de commerce qu’est la destination Madagascar.  Elle se réengage ainsi dans le développement du concept de tourisme durable à Madagascar et soutient les démarches pour promouvoir et inciter un tourisme plus solidaire, plus responsable. Cela vise l’équité et l’inclusivité des retours générés par les activités touristiques, a-t-on conclu.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. basy an-tagnan’anglisy, an-tagnan’ny tômpony

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.