« Base Toliara » : Les notables interpellent le ministre des Mines

Jacaranda
Les notables et les maires venant de Toliara ont été reçus par le ministre des Mines, Fidiniavo Ravokatra.

Des Notables et des maires résidant dans les cinq communes d’intervention de BASE TOLIARA sont venus dans la Capitale pour exprimer leurs points de vue concernant ce projet d’exploitation d’ilménite.

Parmi lesquels, il y a également des propriétaires des tombeaux se trouvant dans les sites du projet. Ils ont en fait, interpellé le ministre des Mines et des Ressources Stratégiques, Fidiniavo Ravokatra sur l’importance de ce 3e plus grand projet minier à Madagascar. Celui-ci les a reçus hier dans ses locaux à Ampandrianomby. En fait, « nous avons grandement besoin de ce projet mené par Base Toliara dans notre circonscription, et ce, dans l’intérêt général de la nation et de la région Atsimo Andrefana ainsi que de nos générations futures. En effet, Toliara ne dispose pas d’usine pour recruter nos jeunes sans emploi. Ce projet constitue ainsi une grande opportunité nous permettant de sortir de la pauvreté. Ce qui permettra entre temps de lutter contre les actes de banditisme dans notre région», a témoigné Emile Lezanty, un représentant des Notables venant de Toliara.

Rassurés. En outre, ces notables ont exprimé qu’il y a toujours des échanges à chaque décision prise par la compagnie minière « Base Toliara ». « Au début, il y a eu une incompréhension sur la construction d’une jetée sur la plage d’Andaboy. Maintenant, nous sommes bien rassurés que tous les pêcheurs et les touristes peuvent circuler librement sur cette plage. La jetée servant à acheminer les minerais vers le bâteau de chargement mesure 550m. Et l’entrepôt de ‘Base Toliara’ sera bâti sur une surface de 20m sur 50m. Le bâteau n’effectue le chargement d’ilménite que deux fois par mois. Nous sommes étouffés par la pauvreté. Nous voulons que nos enfants aient un bel avenir. Quant à la question foncière, nous pouvons bien négocier avec ‘Base Toliara’ sur les mesures de compensation », ont-ils évoqué. Lambory Remandra, un enseignant retraité, a également fait savoir, que cette compagnie met en place de nombreux projets sociaux notamment la construction des infrastructures au profit des communautés locales.

Décision. Et ce n’est pas tout ! « Nous contredisons le fait que ‘Base Toliara’ détruit les tombeaux dans ses zones d’intervention. Il y a eu des négociations avec les propriétaires de tombeaux. En effet, on peut bien les transférer dans un autre endroit à condition que l’on respecte bien les us et coutumes locaux. C’est tout à fait faisable dans notre région. Et ce n’est pas une nouveauté. La compagnie a bel et bien respecté tous ces us et coutumes tout en appuyant les familles concernées », a raconté Wilter, président du conseil municipal de la commune de Tsianisiha, qui plus est un notable, et un des propriétaires de tombeaux se trouvant dans le site d’intervention du projet. En outre, le maire de la commune d’Ankilimalinike a soulevé qu’il demande également, au nom de tous ces représentants des communautés locales de rencontrer le Premier ministre et le Président de la République Andry Rajoelina. Pour sa part, le ministre de tutelle, Fidiniavo Ravokatra a déclaré qu’il est ouvert à la discussion avec toutes les parties prenantes. « Nous allons recueillir tous ces points de vue des notables et des autorités locales. Cette semaine, nous allons effectuer une visite sur terrain pour constater de visu le côté technique du projet et la réalité locale. Nous remettrons ensuite au gouvernement tous les documents recueillis. La décision revient ainsi au Chef de l’Etat », dixit-il. Par ailleurs, celui-ci a reçu hier les jeunes provenant de Toliara qui veulent obtenir un travail au sein de Base Toliara.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.