Agriculture : 12,4 millions USD pour un recensement général

Le dernier recensement agricole réalisé à Madagascar remonte à 2004/2005. Le pays manque d’informations statistiques structurelles, actuelles et fiables sur le secteur agricole et rural dans son ensemble, nécessaires pour planifier le développement du secteur, formuler des stratégies et politiques et assurer le suivi de la performance du secteur. Ce manque de données fiables sur le secteur agricole constitue une contrainte majeure pour le développement économique du pays compte tenu du poids du secteur dans l’économie et la société malgache. Du coup, le Gouvernement de Madagascar considère la réalisation du Recensement Général de l’Agriculture (RGA) comme une priorité. Une table ronde autour de laquelle se réunissent les partenaires techniques et financiers s’est tenue hier à la FAO Ankorahotra afin de présenter les résultats des travaux préparatoires et les besoins en vue de mener le Recensement Général de l’Agriculture de Madagascar.

Données de référence. En outre, on a appris que le pays a besoin de 12,4 millions USD, pour ce faire. La FAO a appuyé techniquement et financièrement le gouvernement dans les travaux préparatoires en menant un « projet d’assistance préparatoire au recensement général de l’Agriculture », depuis juillet 2018. Selon le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Ranarivelo Lucien, le nouveau Recensement Général de l’Agriculture va permettre de renouveler les données structurelles sur l’agriculture, l’élevage, de la pêche et de la forêt. « Ce qui permettra également de produire des données de référence de qualité et des bases de sondage pour diverses enquêtes sur le secteur rural en vue de satisfaire les besoins divers des utilisateurs, et un meilleur pilotage des projets/programmes à venir », a-t-il rajouté. Ces données constituent un outil fondamental de bonne gouvernance pour les prises de décision et les planifications à tous les niveaux.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire