ES-DES : Développement d’une formation en ligne au profit des fonctionnaires

« Environ 450 personnes suivent actuellement cette formation en ligne », dixit la directrice de l’ES-DES, Hanitriniaina Eléa Chilo.

Suite à une forte demande dans plusieurs régions de l’île, l’Ecole Supérieure de Développement Economique et Social (ES-DES) sise à Behoririka, a lancé un programme de formation en ligne.

« Nous avons mis en place ce système afin de répondre à leurs attentes. Des centres servant de regroupement sont déjà opérationnels depuis le début du mois de mars dernier, dans les régions de Port-Bergé, d’Antsirabe, de Moramanga, de Miarinarivo et d’Arivonimamo. Celui de Maevatanàna est en cours d’installation », a expliqué Hanitriniaina Eléa Chilo, la directrice de cette école de développement. L’ES-DES entame une extension de ses activités par le biais du développement de ce programme de formation à distance.

Valorisation des compétences. En outre, « près de 90% des apprenants qui s’intéressent à cette formation en ligne sont constitués de fonctionnaires travaillant dans le secteur de l’éducation. Ils suivent ainsi une formation sur le parcours Educateurs spécialisés dans le but d’obtenir un reclassement professionnel. En effet, ils veulent avoir un diplôme de licence professionnel après dix mois de formation en la matière. Force est de reconnaître qu’une telle initiative contribue à la valorisation des compétences de ces agents de l’Etat qui sont déjà en activité », a-t-elle enchaîné. Et parlant de parcours d’Educateur spécialisé, les apprenants auront l’opportunité de découvrir le développement personnel, la psychologie de la communication et les méthodes d’intervention en travail social. « Environ 450 personnes suivent actuellement cette formation en ligne dans les régions où l’Ecole Supérieure de Développement Economique et Social est présente », d’après toujours les explications de Hanitriniaina Eléa Chilo.

Compétitif. Aux termes de leurs études, ces apprenants vont passer un examen ministériel et feront une soutenance de leurs mémoires afin d’obtenir le diplôme de licence professionnel qui est reconnu par l’Etat. Par contre, « pour les étudiants ayant un niveau de baccalauréat, ils devront suivre une formation à distance pendant 20 mois. Ils bénéficieront ensuite un stage de quatre mois grâce au partenariat entre l’ES-DES et l’ONG ACDM (Actions Concrètes pour le Développement de Madagascar). Force est également de remarquer que le coût de la formation offerte par cette école de développement est très compétitif d’autant plus que les étudiants n’auront plus à se déplacer dans d’autres régions grâce à l’extension de nos activités », a-t-elle conclu.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.