ES-DES : 100 étudiants nouveaux diplômés

Jacaranda
C’est la première promotion « Alpha » avec son parrain et la directrice de l’ES-DES.

La sortie de la première promotion des étudiants ayant décroché le diplôme de Licence au sein de l’Ecole Supérieure de Développement Economique et Social  (ES-DES), a eu lieu dernièrement à l’Espace Fanja à Ambohimangakely.  

Ces étudiants qui ont obtenu le diplôme de licence en Economie, ou en Gestion ou en Agronomie ou encore en Travail social, sont au nombre de 100.  Leur promotion a été baptisée « Alpha », étant donné que c’est la première promotion. « A la différence des étudiants sortants des autres écoles supérieures, ils sont immédiatement opérationnels grâce aux différentes formations suivies d’un stage pré-emploi offert par l’école durant ces trois années d’études », a expliqué Hanitriniaina Eléa Chilo, la directrice de l’ES-DES lors de cet événement. En outre, « nous leur avons remis officiellement non seulement leurs diplômes mais aussi leurs équivalences validées par le ministère chargé de la Fonction Publique dans le cadre de cette cérémonie de sortie de promotion », a-t-elle rajouté.

Aptes à créer une entreprise. Notons que certains de ces étudiants diplômés de licence sont déjà en activité tandis que d’autres viennent de trouver un emploi correspondant à leurs profils. En dépit de tout cela, ils envisagent tous de poursuivre leurs études au sein de l’ES-DES en vue d’obtenir le Master, d’après leurs explications avec dévouement. Et une autre particularité, « les étudiants sortants de cette école supérieure de développement économique et social seront aptes à créer leurs propres entreprises ou monter leurs propres projets de développement », a soulevé Hanitriniaina Eléa Chilo. Le major de cette première promotion, en la personne  de Ramakarivo Tsiory, qui a obtenu la mention honorable avec une note de 18/20, pour le diplôme de licence en Travail social, en témoigne. Son projet se focalisera sur l’intégration des jeunes  dans le marché du travail par le biais du développement des entreprises sociales et solidaires, selon ses dires.

Capacité limitée. Pour sa part, Rakoto David, le doyen de la Faculté DEGS à l’Université d’Antananarivo, a évoqué que le déploiement des écoles supérieures privées s’avère important, étant donné que la capacité d’accueil de nouveaux bacheliers des universités publiques chaque année est très limitée. Par contre, « il faut que ces premières respectent bien les normes requises surtout en matière d’enseignement.  L’ES-DES figure parmi ceux qui sont aux normes », a-t-il conclu. Il est le parrain de cette promotion « Alpha ».

Navalona R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.