Energie propre : Seule solution pour l’accès universel à l’énergie

Jacaranda
Rencontre entre la BAD et la Coalition Zéro Emissions Omissions, le 29 mai dernier.

Moins d’un sixième de la population malgache a accès à l’énergie. Comme dans d’autres pays d’Afrique, la promotion de l’énergie propre serait le seul moyen de parvenir à l’objectif d’atteindre l’accès universel à l’énergie, d’ici 2025, selon le « New Deal on Energy Strategy » du Groupe de la BAD (Banque africaine de développement). Cette institution a tenu une rencontre avec Zéro Emissions Omissions Coalition, un groupe de pression voué à la mobilisation de la lutte contre le changement climatique, pour discuter du rôle de la Banque dans la production d’énergie propre sur le continent et d’une plus grande transparence de ses investissements. A noter que cette coalition a adressé une lettre ouverte à la BAD le 24 mai dernier, dans le cadre de la campagne pour un avenir sans ressources fossiles. La lettre exhortait la BAD à poursuivre ses efforts en matière de transparence en ce qui concerne la divulgation des investissements possibles et imminents et à déplacer ses portefeuilles vers des projets 100% renouvelables et des infrastructures durables et à faibles émissions. Cela envoie un signal fort aux investisseurs et aux décideurs politiques pour qu’ils agissent par le biais de la finance et des politiques afin de dissocier la croissance et le développement des émissions.

Antsa R.

Blueline Air Fiber

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Comme le gouvernement d’aujourd’hui a fixé un but essentiel concernant l’optimisation sur la politique de l’énergie comme nous vivons dans une époque qui n’accepte plus qu’une bonne part de la population Malagasy ne périsse plus dans le ténèbre que ce soit dans le milieu urbaine ou ruraux.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.