Rues d’Antananarivo : Visite nocturne des chantiers de réparation par le MAHTP

Le ministre Hajo Andrianainarivelo sur les sites de réparation de rues de Tanà, dans la soirée de mercredi dernier.

Le ministre Hajo Andrianainarivelo travaille de jour comme de nuit, pour accélérer les projets d’infrastructures. Mercredi dernier vers 20h, il a effectué une visite sur les sites de réparation des routes de Tana pour constater de visu l’avancement et la qualité des travaux. En effet, outre la réfection des routes de la Capitale qui se poursuit, le MAHTP (Ministère de l’Aménagement, de l’Habitat et des Travaux Publics) a également communiqué un appel d’offre ouvert pour la réparation des rues d’Antananarivo, réparties en cinq lots, suivant le concept de marché à commande. « Cela consiste pour l’entreprise titulaire du marché à assurer le bon état de la route qu’elle a réparée pendant une période déterminée. En cas de dégradation durant cette période, elle doit refaire la réparation, sans que l’Etat n’ait à payer. Ce système incite les entreprises à améliorer la qualité de leurs services », a expliqué le ministre de tutelle. Pour les lots, le premier va de Nanisana à Ampasampito vers l’Ambassade de la Chine, se poursuivant sur le rond point Météo jusqu’à Anjanahary. Le deuxième lot regroupe plusieurs axes allant d’Andohalo à Androhibe, incluant Andranobevava, Ankorondrano, Pullman Alarobia et la route du Pape. Le troisième lot est plus complexe, allant du carrefour Ambatomainty à Ambodivona, passant par Anjanahary, puis Antanimena vers Ambondrona et se dirige vers le croisement SEIMAD 67ha. En ce qui concerne le quatrième lot, il concerne la Rue Rasatranambo Rainandriandriana et Caporal Chef Edmond Rasoamaharo, allant vers l’axe Avaradoha, puis Antsakaviro. Ensuite d’Ankadimbahoaka vers Mahazoarivo et Ambohimiandra. Un autre axe s’ajoute à ce lot, allant d’Ambohijatovo à Ambanidia puis vers Ambatonakanga. Enfin le cinquième lot concerne des travaux d’entretien des routes sur l’axe Ankadimbahoaka-Androndra-Croisement Ambohimiandra-Mandroseza-Bypass Alasora-Ambohimanambola-Ankadindratombo-Mausolé-Scav-Ambatobe Mahamasina-Anosy-Ankadimbahoaka-Tanjombato-Andoharanofotsy-Iavoloha et se dirige vers la digue pour finir à Ivato. Bref, presque toutes les rues de la Capitale sont couvertes par ce projet du MAHTP.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Il faut que ce soit rythmique ce travail pour reste en actif tous les mécanismes qui fait bouger les activités sur la capitale. Malgré tous que c’est un travail des infrastructures routières, il faut mettre des limites pour qu’on puisse travailler.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.