Douane : Convention d’objectifs pour les détenteurs de postes à responsabilité

Jacaranda
Le Directeur Général des Douanes Zafivanona Ernest Lainkana entouré des inspecteurs des douanes ayant signé le contrat de performance.

La performance est la règle dans la politique actuelle de l’administration douanière. Raison pour laquelle, un certain  nombre de mesures ont été prises  afin de faire en sorte que les indicateurs de performance établis soient atteints.

C’est ainsi que dorénavant, les détenteurs de postes à responsabilité sont liés à une convention d’objectifs qui les engage à réaliser des indicateurs assortis de valeurs cibles.

Engagements

Ces indicateurs concernent l’accroissement des rendements au  niveau notamment du taux de réalisation des objectifs de recettes annuelles, le  taux de constatation des infractions liées à l’inexécution des engagements souscrits en matière de régimes économiques et de transit pour une période donnée,  l’accélération du délai de dédouanement, et l’amélioration de l’efficacité du contrôle. Si à l’issue d’une certaine période, après des évaluations, le concerné n’a pas atteint les valeurs cibles des indicateurs spécifiés, il sera considéré comme n’ayant pas rempli ses engagements et fera l’objet d’une sanction. Par ailleurs, si le responsable signataire de la convention est impliqué dans une fraude quelconque liée à ses obligations contractuelles, celle-ci peut être résiliée. Trois receveurs des douanes nouvellement nommés à Toamasina ont signé chacun leur convention d’objectifs. Il  s’agit en l’occurrence de Rakotonirina Hery André, receveur au bureau des douanes de Toamasina Port,  de Ramanana Stephan pour le bureau des douanes de Toamasina Pétrole, et enfin de Botolahy Vololondranty Marie-Ange pour le bureau des douanes de Betainomby Sheritt. Ces trois nouveaux techniciens sont des enfants de la maison disposant de plusieurs années d’expériences au sein de l’administration douanière.

Contrat de performance

Toujours dans ce souci de performance, les inspecteurs vérificateurs doivent également signer des contrats de performance.  En effet, la douane malagasy est consciente de l’importance du traitement de l’information pour mieux orienter sa vision stratégique, et répondre aux attentes de l’Etat, de l’entreprise et de l’usager à son encontre. « La mise en place d’un système de mesure de performance à plusieurs niveaux de son organisation a pour objectif d’informer et de responsabiliser les agents de la douane, en tant que véritables ressources, sur l’impact de leurs actions sur la performance de l’administration douanière. Malgré le fait qu’un tel système de mesure de performance soit assez singulier dans une administration publique, son implémentation à travers des indicateurs-clés, marque la volonté de la douane malagache à s’engager dans l’amélioration des services publics et à assurer ainsi la pérennité des recettes de l’Etat. 12 inspecteurs vérificateurs ont ainsi signé leur contrat de performance avec le Directeur Général des Douanes Zafivanona Ernest Lainkana.

R.Edmond.

.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.