MEF – OTA : Poursuite des réformes et modernisation des systèmes

Le ministre de l’Economie et des Finances avec les représentants entrant et sortant de l’OTA, Mike Croasdaile et Tim Grewe.

Après 3 ans de mission à Madagascar, Timothy Grewe, le Conseiller résident du Bureau d’Assistance Technique (OTA) rattaché au Département du Trésor des Etats-Unis quittera bientôt le pays.

Une mission qui se termine avec un bilan positif puisque cette assistance technique a notamment permis au ministère de l’Economie et des Finances (MEF) de réaliser la publication du nouveau guide de l’exécution budgétaire, dont le lancement a eu lieu lundi dernier à Toamasina. On compte également à l’actif de cette collaboration entre le MEF et l’OTA, la validation de la structure et de la stratégie de mise en place du Compte Unique du Trésor. On rappelle que les objectifs principaux de cette mission sont notamment d’élaborer et mettre en place des dispositifs visant à simplifier le processus d’exécution budgétaire, de développer et améliorer la mise en place du Compte Unique du Trésor, et enfin d’apporter de l’assistance au Ministère de l’Economie et des Finances dans le cadre du développement de nouveaux outils informatiques en vue d’améliorer la gestion des données et du reporting en matière de gestion des finances publiques.

Dématérialisation

Les missions de l’OTA à Madagascar se poursuivent puisque Tim Grewe est remplacé à ce poste de représentant par Mike Croasdaile. Présenté hier au ministre de l’Economie et des Finances Richard Randriamandrato, le nouveau représentant de l’OTA va donc poursuivre cette collaboration fructueuse. Avec en ligne de mire, des échéances importantes comme la présentation du rapport d’exécution budgétaire du milieu d’année prévue au mois de juillet prochain, ou encore l’implémentation du Compte Unique du Trésor. Et enfin, et non des moindres, la dématérialisation des systèmes au sein du ministère de l’Economie et des Finances. En effet, cette dématérialisation des systèmes aura le mérite de permettre une gestion plus efficiente des données pour améliorer l’exécution budgétaire, les reportings financiers et la planification budgétaire. Avec cette ambition de dématérialiser ses systèmes, le ministère de l’Economie et des Finances figure parmi les départements qui opèrent actuellement des séries de réformes et de modernisation pour un service public mieux adapté aux besoins de l’économie et de la population.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.