Jirama : La société d’Etat se lance dans des actions RSE

Remise de dons aux enfants de Topaza par les représentants de la Jirama.

La Jirama affiche au public une transformation. Alors que cette société avait du mal à satisfaire la moitié de la demande exprimée par ses abonnés il y a quelques années, elle mène aujourd’hui des actions de bienfaisance dans le cadre de la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises).  En effet, les services de la Jirama s’améliorent dans les régions éloignées de la Capitale, avec l’acheminement de 46 groupes électrogènes pour mettre fin aux problèmes de délestage. « On peut dire que cette société apporte la lumière et la vie, si l’on se réfère à l’électricité et à l’eau. Aujourd’hui, à l’occasion de la fête nationale, la Jirama a procédé à une remise de dons, de jouets aux orphelins du centre Topaza (Toeram-pamonjena Zaza) à Ambohipotsy. C’étaient les directions en charge des ressources humaines (DPRH) et de la communication (DCOM) qui représentaient la société durant cette action du 25 juin. 23 enfants de moins de 13 ans ont bénéficié pour chacun de jouets diversifiés. Des jeux de société comme le scrabble ont également été attribués. Ce n’est qu’un début, car d’autres actions pour les personnes en difficulté sont déjà prévues à d’autres occasions festives », a déclaré Haja Rakotonarivo, DPRH de la Jirama. A noter que l’orphelinat Topaza existe déjà depuis 75 ans, créé à son origine par les missionnaires LMS. Ayant une capacité de 45 enfants, ce centre accueille et prend en charge actuellement 42 orphelins âgés de 18 mois à 22 ans. Selon Herizo Rasoanantenaina, directeur adjoint de Topaza, ces enfants accueillis ont été déclarés orphelins par le tribunal, suite au décès, à la condamnation ou à la mauvaise santé mentale de leurs parents. A l’orphelinat, 18 instituteurs sont chargés de les éduquer. D’après les informations, ce centre sous tutelle de la FJKM travaille en partenariat avec des personnes et des organisations de bonne volonté. Chaque enfant a donc son propre parrain.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. La RSE est une théorie pour l’amélioration dans le domaine du travail enfin de comprendre les enjeux économique et social et pour enfin promouvoir la bonne marche de la Société et qui contribuera à la bonne gouvernance.

  2. Bon, l’intention mérite d’être saluée.
    Cependant, loin de moi de vouloir jouer les rabats-joie, mais la JIRAMA n’a pas d’autres choses à faire qui urgent actuellement? Les bonnes œuvres sont louables, mais il y a priorité quoi.

  3. Ne mélangez pas RSE et BA philantropiques.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.