KRAOMA : Acquisition de deux nouveaux groupes électrogènes

Jacaranda

La compagnie minière KRAOMA (Kraomita Malagasy) est en cours de redressement. Les dirigeants actuels qui travaillent en étroite collaboration avec leurs partenaires russes, sont en train de rénover tous les équipements industriels en vue d’améliorer la performance de la compagnie. Après l’acquisition d’une nouvelle motopompe, qui permettra aux employés de la KRAOMA d’opérer dans les carrières d’exploitation même en période de pluie, deux nouveaux groupes électrogènes seront introduits à Madagascar. « Ces équipements débarqueront demain au port de Toamasina. Ils serviront non seulement à faire fonctionner l’usine de la Kraomita Malagasy à 100%, mais aussi à améliorer l’alimentation en électricité de la ville de Brieville, l’un de nos grands sites d’exploitation », selon les explications d’un responsable technique de la compagnie.

16 millions USD par an. En effet, « les groupes électrogènes actuels ne permettent plus de satisfaire les besoins en énergie de l’entreprise, ainsi que ceux de la ville concernée, en raison de leur obsolescence. D’où la nécessité de l’acquisition de ces nouveaux équipements. Cette action entre toujours dans le cadre du partenariat gagnant-gagnant entre la Kraomita Malagasy et son partenaire russe », a-t-il rajouté.  La compagnie prévoit ainsi une nette amélioration de sa production qui a atteint les 800 tonnes de chromes concentrés par jour, en ce moment. Même si cette compagnie minière commence à se redresser, ses dirigeants reconnaissent que de nombreux efforts doivent être encore déployés afin d’atteindre sa vitesse de croisière. Notons que la KRAOMA fait partie des plus grandes compagnies pourvoyeuses de recettes pour l’Etat. Les prévisions de la compagnie sont de générer ultérieurement une recette de l’ordre de 16 millions de dollars par an, grâce aux activités d’exploitation de chrome.

Navalona R.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.