Filière vanille : Un partenariat entre la DGI et Sahanala pour la formalisation des planteurs

Un accord pour la promotion de la filière vanille a été signé lundi dernier.

La Direction Générale des Impôts (DGI) multiplie les initiatives pour formaliser au maximum les filières porteuses pour l’économie. C’est le cas notamment de la filière vanille dans la région d’Analanjirofo, qui a fait l’objet d’un partenariat entre la DGI et la plateforme Sahanala de l’ONG Fanamby. Signé lundi dernier, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à l’Urban Hôtel à Ambatonakanga, cet accord prévoit la formalisation des activités de près de 1.500 planteurs de vanille dans la région d’Analanjirofo, plus particulièrement dans les communes d’Antanifotsy, d’Ambodiampana, et de Manompana. Le rôle de la DGI consiste notamment à professionnaliser les planteurs de vanille par le biais de sa Direction de la Formation Professionnelle (DFP). Et ce, en partenariat avec le cabinet juridique NR Consult. L’objectif étant de formaliser près de 7.000 planteurs de vanille dans tout Madagascar.

En tout cas, cette initiative du ministère de l’Economie et des Finances, à travers la DGI, a son pesant d’or sur le plan de la relance de la filière vanille. En effet, grâce à la collaboration avec la plateforme Tambatra, la DGI compte récolter quelques milliards d’ariary d’impôts synthétiques. Sans compter l’augmentation des revenus des planteurs concernés et l’amélioration de la qualité de la vanille produite. C’est ainsi par exemple que le projet se fixe comme objectif de réaliser une production annuelle de 600 tonnes de vanille de haute qualité et entièrement traçable sur un délai de dix ans.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.