Africa Investment Forum 2019 : La 2e édition du 11 au 13 novembre à Johannesbourg

Transformer le formidable potentiel de l’Afrique en croissance, avec de meilleures conditions de vie pour les Africains ! C’est l’ambition qui a fait naître l’Africa Investment Forum, selon Leila Farah Mokaddem, représentante de la Banque africaine de développement (BAD) au Maroc. Mardi dernier, cette institution a organisé une présentation du Forum, en partenariat avec Africa50 et la Banque européenne de reconstruction et de développement. Selon les organisateurs, cette rencontre avait pour objectif de mobiliser les investisseurs publics et privés afin de mettre en place un pipeline de projets solvables, en amont de la 2e édition de l’Africa Investment Forum, qui se tiendra du 11 au 13 novembre prochains à Johannesbourg, en Afrique du Sud. Casablanca était donc la première étape d’un road show régional, qui conduira une délégation de haut niveau de la BAD à visiter les pays d’Afrique. Pour Leila Farah Mokaddem, ce forum est devenu une véritable plateforme transactionnelle avec des intentions d’investissement exprimées d’une valeur totale de 38 milliards de dollars lors de la première édition, qui s’est tenue en novembre 2018 à Johannesbourg.

Accélérateur. En tant que plateforme d’investissement dédiée aux infrastructures en Afrique, les objectifs de l’Africa Investment Forum sont en adéquation avec les priorités d’Africa50, selon Koffi Klousseh, directeur du développement de projet, qui a profité de l’occasion pour revenir sur l’expérience d’Africa50 lors de la première édition du Forum. « L’an dernier, le Forum nous a permis de concrétiser des étapes importantes pour plusieurs de nos projets clés, en présence des gouvernements et des divers partenaires du projet. Nous nous réjouissons de pouvoir renouveler l’expérience en novembre prochain pour de nouveaux projets », a-t-il affirmé. Par ailleurs, les équipes de l’Africa Investment Forum ont procédé à un exposé détaillé du fonctionnement de cette nouvelle initiative, qui organise l’instruction des projets, facilite la levée des capitaux et accélère le bouclage financier des opérations. Une centaine de représentants des principaux acteurs de l’écosystème de l’investissement étaient présents. D’après eux, ce nouveau Forum présente un avantage comparatif certain, celui de réunir l’ensemble des acteurs de l’investissement autour de la table pour boucler rapidement des transactions structurantes avec des risques maîtrisés.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.