Exécution budgétaire : Bonnes performances économiques au deuxième trimestre 2019

Jacaranda
Le Chef de la délégation du FMI Haris Charalambaros Tsangarides avec le ministre de l’Economie et des Finances, lors de la présentation des résultats de la 5e revue de la FEC, a reconnu la bonne performance économique réalisée par le gouvernement

En approuvant le déblocage des 43,4 millions de dollars au titre de  la 5e tranche de la Facilité Elargie de Crédit (FEC), le FMI récompense  les efforts menés par le gouvernement.

La bonne gouvernance est de mise au sein du ministère de l’Economie et des Finances qui fait actuellement preuve de régularité dans la publication des rapports  d’activité. C’est le cas notamment avec la revue de l’exécution budgétaire  du deuxième trimestre qui s’est déroulée la semaine dernière à Anosy.

Progrès économiques. Réalisée par toutes les directions générales du MEF, cette revue démontre les progrès économiques  qui sont en train de se réaliser à Madagascar. Les indicateurs économiques annoncent de bonnes performances au cours de ce premier trimestre. . Le Directeur Général de l’Economie et du Plan parle entre autres d’une hausse des activités dans le domaine des travaux publics, une amélioration de la production énergétique et des arrivées touristiques. En termes de recettes, les prévisions fiscales pour les six premiers mois ont été dépassées, avec 1469 milliards d’ariary récoltés sur les 1455 milliards d’ariary prévus par la Loi de Finances Rectificative (LFR). Les recettes douanières ont également dépassé les objectifs fixés, avec un taux de réalisation de 102%, soit 1 335 milliards d’ariary contre 1 309 milliards d’ariary prévus. L’application des mesures d’orientations fiscales et douanières telles que l’amélioration de la gestion de la TVA, l’optimisation du contrôle fiscal, la mise en œuvre de la stratégie de contrôle des zones franches a permis de surpasser les objectifs.

Indicateurs de performance. Quant aux dépenses, une amélioration du taux d’engagement pour les cinq derniers mois de l’année est de mise. Les taux d’engagement sont respectivement de 22,44% pour le budget général, 15,40% pour le budget annexe et 30,85% pour le compte particulier du Trésor. En ce qui concerne la performance des secteurs, l’administratif vient en tête avec 342 indicateurs atteints contre 48 pour le secteur productif, 40 pour les infrastructures et 23 pour le volet social. Le taux de réalisation des indicateurs de performance dans les quatre secteurs est de 38%. 1468 marchés publics sont enregistrés sur le Système Informatisé de Gestion des Marchés Publics (SIGMP) durant le premier semestre, soit 10% seulement du nombre des marchés attribués tous les ans.  62% des marchés concernent les fournitures, contre 17% pour les travaux.

Qualité du travail. La mise en application effective du nouveau guide de l’exécution budgétaire contribue à l’amélioration de la qualité du travail des acteurs budgétaires et par ricochet, de l’exécution du budget, outre l’amélioration de la gestion des deniers publics. En effet, ce guide prévoit le raccourcissement de délais dans l’exécution du budget, ayant pour effet la fluidité du processus.Les Etablissements Publics Nationaux (EPN) sont par ailleurs appelés à clôturer leurs comptes administratifs 2018 afin qu’ils puissent bénéficier de leurs subventions pour l’année 2019.

R.Edmond.

Blueline Air Fiber

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Et en plus, un taux d’engagement de 30,85 % pour le compte particulier du Trésor. Aïe aïe !

  2. – 43.- millions de dollars, 1 semaine de budget de fonctionnement de la Maison Blanche ( U.S ). l’humiliation totale, y a pas à être fiers.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.