Manifestation à Antsahameva : Des citernes d’eau de la Jirama, comme solution d’urgence

La Jirama mobilise des citernes pour approvisionner en eau, les zones victimes de coupure.

Beaucoup reste à faire pour améliorer les services d’approvisionnement en eau et électricité. Hier, les habitants du quartier d’Antsahameva ont manifesté pour exprimer leurs mécontentements, suite aux problèmes d’approvisionnement en eau par la JIRAMA. Quelques temps après le début de cette manifestation, des représentants de la Direction générale de la JIRAMA et ceux issus du ministère de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures (MEEH), ont fait une descente sur le lieu. « Nous avons pris une solution provisoire pour résoudre ce problème d’accès à l’eau. Il s’agit de l’approvisionnement en eau par camion-citerne. Il faut noter que ce quartier figure parmi les cinq zones à Antananarivo, qui sont en difficulté́ d’approvisionnement en eau potable. La situation s’empire de jour en jour du fait de l’approche de la période d’étiage. Mais la Jirama est en train d’apporter des solutions pérennes. Une alternative est en cours de mise en œuvre afin d’alléger ce problème, grâce à la construction d’une nouvelle station de pompage à Amoronankona qui pourrait produire 100m3 d’eau par heure. Les travaux seront achevés d’ici quelques mois », a indiqué les responsables auprès de la Jirama. Pour le long terme, cette société projette entre autres, d’améliorer les réseaux de distribution d’eau à Antananarivo, et de multiplier les stations de pompage. Selon les informations, la concrétisation de ces projets est déjà prévue en début 2020, en partenariat avec la BEI (Banque Européenne d’Investissement).

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.