Nouvelle Rocade Nord-Est et Est : 60 millions d’heures et 60 milliards Ariary économisés par an

Jacaranda
Présentation du projet Rocade Nord-Est et Est, hier à Nanisana, en présence des riverains, des propriétaires expropriés, des partenaires techniques et financiers, ainsi que des acteurs de mise en œuvre.

Concocté depuis 10 ans, le projet de construction de la nouvelle rocade reliant Amoronankona By-pass à Andranobevava Masay, en passant par Ambohimahitsy et Nanisana est achevé à 35%. L’infrastructure sera opérationnelle en janvier 2021.

 Décongestionner la circulation routière dans l’agglomération d’Antananarivo. Tel est l’objectif du projet de construction de la Rocade Nord-Est et Est, qui prévoit une route à quatre voies de 8,25Km, des raccordements urbains, deux ponts et quatre zones giratoires. Malgré certaines difficultés dans la mise en œuvre du projet, le déroulement du processus de mise en œuvre est satisfaisant, selon Jérôme Bertrand-Hardy, directeur de l’AFD (Agence française de développement) qui a représenté les partenaires techniques et financiers, lors d’une séance de présentation du projet hier, sur le chantier à Nanisana. En effet, les démarches entreprises, jusqu’ici, ont été réussies, car toutes les parties prenantes ont fait primer l’intérêt général, d’après le ministre de l’Aménagement, de l’Habitat et des Travaux Publics, Hajo Andrianainarivelo. « Ce projet a été initié depuis une décennie, alors que notre président de la République actuel était encore maire de la ville d’Antananarivo. Mais suite à de nombreuses difficultés, les travaux n’ont pu commencer qu’en mai 2018. On peut dire que 10 années de préparations est long, mais désormais, on connait cette expérience. De nombreux services, de nombreux techniciens ont participé à l’élaboration du projet. A l’avenir, grâce au progrès technique, nous n’aurons plus besoin d’autant d’années pour concocter un projet de grande envergure », a déclaré le ministre Hajo Andrianainarivelo.

Expropriations. Les propriétaires des terrains expropriés étaient invités à cette présentation d’hier, ont pu poser des questions et exposer certaines problématiques, comme l’évacuation d’eau, l’irrigation des zones cultivables bordant la nouvelle rocade et les ruelles la traversant. Selon le directeur de l’AFD, les personnes déplacées doivent être toutes indemnisées. « Ces ménages ne devraient pas être moins bien lotis qu’avant le projet. Nous avons mis en place un mécanisme de doléance pour que tout se passe bien. Avec le MAHTP, nous suivons de près la régularisation des indemnisations. Quelques cas restent encore à régler », a-t-il noté.  De son côté, le ministre Hajo Andrianainarivelo a souligné que l’Etat tient à dédommager toutes les personnes concernées par l’expropriation. « Ce genre de projet devrait être bénéfique pour tous. Aucun Malagasy ne devrait être lésé. En ce qui concerne les ruelles qui traversent la rocade, tout sera rétabli comme avant, pour les usagers », a-t-il indiqué. Le DG de l’ARM (Agence routière de Madagascar) a noté qu’une route souterraine est prévue, ainsi que des passages piétons aériens. Par ailleurs, 20 abris bus et 36 ouvrages hydrauliques sont également inclus dans ce projet, financé par l’Etat Malagasy, l’AFD, la BEI (Banque européenne d’investissement) et l’Union Européenne.

Antsa R.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.