Agriculture et intégration régionale : Un don de 88 milliards Ariary de l’Union Européenne

Jacaranda
Signature de deux accords de financement entre l’UE et le Minsitère de l’Economie et des Finances, hier à Antaninarenina.

Deux nouveaux programmes en vue. Après le grand succès de l’AFAFI nord (Appui au financement de l’agriculture et aux filières inclusives) et AFAFI sud, l’Union européenne avec le Ministère de l’Economie et des Finances ont signé hier, une convention definancement pour la mise en œuvre du Programme AFAFI-Centre, avec un montant de 12 millions d’Euros, soit 48 milliards d’Ariary. Un autre Programme, le PADEIR (Programme d’Appui au Développement des Exportations et à l’Intégration Régionale) a également fait l’objet de signature de convention avec un montant de 10 millions d’Euros, soit 40 milliards d’Ariary.

Développement rural. Selon les promoteurs du projet, le programme AFAFI Centre fait partie du secteur de concentration « développement rural » du Programme Indicatif National (PIN) 2014-2020 de l’Union Européenne (UE) à Madagascar. Ce Programme vise à améliorer durablement les revenus des ménages ruraux et de leur sécurité alimentaire et nutritionnelle, en particulier celle des femmes et des enfants, dans un souci de préservation de l’environnement naturel dans la zone périurbaine d’Antananarivo, et notamment sur 105communes des régions d’Analamanga et Itasy et pour une durée de cinq ans. Le Programme se focalise sur les filières de production agricole, sur la filière bois énergie, et comprend aussi des volets transversales de labellisation, accès aux marchés, réglementations, sécurisation foncière, gouvernance territoriale, environnement genre et nutrition.

Intégration. En ce qui concerne le PADEIR, le programme est financé sous forme de subventions issues du Programme Indicatif Régional du 11e FED de la zone AfOA (Afrique Orientale et Australe), contribue au développement économique durable et inclusif de Madagascar à travers une augmentation des échanges commerciaux avec l’UE et la région AfOA. Pour atteindre cet objectif, différentes activités prévues dans le cadre du programme seront mises en œuvre sur une période de cinq ans. Elles viseront essentiellement à l’amélioration de la compétitivité des filières exportatrices vers les marchés de l’UE et les marchés régionaux.

Antsa R.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Oui, il faut relire le paragraphe [Intégration]: l’article ne dit pas intégration de [ qui ] dans [ quoi ]. La réponse est dans [ elles visent essentiellement à l’amélioration de la compétitivité – entendre l’exploitation- des filières exportatrices – entendre des producteurs locaux – vers les marchés de l’UE…]. Cela a le mérite d’être clair.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.