Extraction minière : Base Toliara envoie 25 futurs techniciens au Kenya

Les 25 futurs techniciens de haut niveau en partance pour le Kenya.

« Base Toliara est l’unique compagnie minière (Madagascar), via Base Resources (Australie), à oser mettre tant de paquets avant la phase extractive proprement dite » selon un expert connaisseur en la matière. Un million de dollars pour former 6.000 ressortissants de 5 communes, dont 4 de Toliara II, pour en extraire une centaine, et de là, enfin, les 25 meilleurs des meilleurs. « Ces 25 (9 filles et 16 garçons) vont bientôt partir pour le Kenya pour recevoir des formations de technicien de très haut niveau, en adéquation avec les besoins de « Base Toliara ». Ils reviendront après deux ans, avec en poche, un certificat de valeur internationale » explique Jean Bruno Ramahefarivo, le Directeur général de Base Toliara, face aux centaines de parents des futurs techniciens, au cours d’une cérémonie de bénédiction le 28  août au restaurant Le Palétuvier.

Ils seront formés en plomberie, en électricité et soudure, mécanique ; les cours seront dispensés entièrement en anglais, raison pour laquelle ils viennent de suivre un cours intensif de 500 heures. Ils étaient 6.744 au départ. 1.500 de Tsiansiha, 1.195 d’Ankilimalinike, 377 de Belalanda, 660 de Maromiandra et 3.012 de Toliara1, soit cinq communes riveraines du site d’extraction. Après différents tests et sélections, il ne reste que ces 25 meilleurs candidats qui pourront bénéficier du savoir-faire de Base Titanium, programme de formation en partenariat avec une école technique kenyane, pendant deux ans. Rappelons qu’il y a un mois, Base Toliara a procédé à la sortie de 12 conducteurs d’engins à haut risque, formés à Toliara par des techniciens spécialistes, en provenance de l’Afrique du Sud.

Charles RAZA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Sur ce passage dont je relève ci-après :
     » Ils étaient 6.744 au départ. 1.500 de Tsiansiha, 1.195 d’Ankilimalinike, 377 de Belalanda, 660 de Maromiandra et 3.012 de Toliara1, soit cinq communes riveraines du site d’extraction. Après différents tests et sélections, il ne reste que ces 25 meilleurs candidats qui pourront bénéficier du savoir-faire de Base Titanium, … »

    Tenez 25 seulement retenus sur 6744 demandeurs…
    soit … tenez-vous bien 0,37% .
    et que vont devenir la majorité restante laquelle espère également s’insérer pour obtenir un emploi?
    Si ce n’est pas un marché de dupe ça, cela y ressemble fortement..
    Sur 25 candidats retenus, combien vont-ils obtenir la qualification?
    Faut-il rappeler qu’il a promis et annoncé à tambour battant 3800 emplois pour les sans emplois de cette région?
    On savait que tout a été savamment orchestré dans la tromperie.
    Admettons que ces 25 candidats obtiennent tous leur certificat de formation, ils termiront au mieux leur formation en 2021.
    Si toutefois Base Toliara obtiendrait son agrément mais chose difficile à croire car c’est très très improbable et non souhaitable par le saccage de la terre saine, la destruction de l’environnement avec sa biodiversité et la menace qui plane sur santé publique et tout ceci devrait se solder avec seulement 25 futurs techniciens.
    C’est à la fois ridicule, absurde et honteux.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.