Logiciel Augure : Poursuite du rapprochement des agents de l’Etat dans les régions

Jacaranda
Les deux directeurs généraux des deux ministères pilotant la mise en place de l’AUGURE.

Cela concerne tous les fonctionnaires des ministères et institutions ainsi que ceux des établissements publics et des collectivités territoriales décentralisées.

Les activités de rapprochement des agents de l’Etat, dans le cadre de l’opérationnalisation du logiciel AUGURE (Application Unique pour la Gestion Uniforme des Ressources humaines de l’État), sont finalisées au niveau central. « A compter de 02 septembre 2019. Nous allons poursuivre ce rapprochement des fonctionnaires dans toutes les régions. Le délai fixé par le Premier ministre Ntsay Christian pour intégrer tous les agents de l’Etat dans ce système est à la fin de septembre », a déclaré Randimbiarisoa Oliva, le directeur général des Finances et des Affaires Générales, lors d’une conférence de presse hier au ministère en charge de la Fonction Publique.

Mobilité. Rappelons que les agents issus des démembrements régionaux des deux Ministères concernés, à savoir celui en charge de l’Economie et des Finances et celui en charge de la Fonction Publique ont suivi une formation des formateurs, pour pouvoir effectuer ce rapprochement au niveau régional. « La base de ce rapprochement des fonctionnaires est de les intégrer dans une structure. Cela touche non seulement les agents des ministères et de toutes les institutions comme la Présidence ainsi que ceux des collectivités territoriales décentralisées et des établissements publics. Au niveau du ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique, entre autres, 97% des agents au niveau central et régional sont déjà rapprochés. Les 3% restants ne sont pas automatiquement des fonctionnaires fantômes. En effet, l’ancien système ne permet pas de tracer la mobilité de tous les agents. Certains d’entre eux pourraient être en situation irrégulière car leur affectation, ou leur disponibilité ou leur détachement ou leur position hors cadre, n’a pas été enregistré en temps réel dans le cadre d’une procédure administrative », a-t-il poursuivi.

Avantages. Par ailleurs, le directeur général de la Fonction Publique, Mahadiny Girard Bernardin, a soulevé que ces activités de rapprochement des agents de l’Etat ne constitue qu’une étape pour opérationnaliser le logiciel AUGURE. « Il faut ensuite un contrôle physique de tous ces agents. Après, on procède à la confrontation des données avec leurs fiches de paie », a-t-il précisé. En outre, les avantages de l’application de l’AUGURE sont nombreux. « Cela permet de gérer en temps réel le personnel administratif. Cet ainsi un outil de gestion contribuant à l’amélioration de la protection des droits des fonctionnaires, dont entre autres, la demande d’avancement. Pour l’heure, le nombre exact de l’effectif des fonctionnaires n’est pas encore établi. Le dernier recensement date de 2016, et comptant plus de 143. 000 agents, non compris les gendarmes et les militaires et le personnel de la HCC », a-t-il conclu.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.