Pont de Mangoro : Le projet de réhabilitation signé, hier

Jacaranda
Le ministre de l’Economie et des Finances Richard Randriamandrato a signé l’accord avec le représentant résident de la JICA Hironobu Murakami.

Les grands projets d’infrastructures s’avèrent indispensables pour la réalisation des objectifs du Plan Emergence pour Madagascar

Le projet d’amélioration des ponts de Mangoro et d’Antsapazana a été signé hier au ministère des Affaires Etrangères par le ministre de l’Economie et des Finances Richard Randriamandrato et le représentant de la JICA (Agence Japonaise de Coopération) Hironobu Murakami.

Indispensable

On rappelle que cet accord a déjà fait l’objet d’un échange de note entre le ministre des Affaires Etrangères malgache, Naina Andriatsitohaina et l’Ambassadeur du Japon, SEM Ogasawara Ichiro. Le Grand argentier a profité de cette occasion pour rappeler l’importance des projets d’infrastructures pour le développement du pays. Ce projet signé, hier est d’autant plus indispensable dans la mesure où il est lié à l’autre grand projet de développement financé par le Japon, à savoir l’extension du port de Toamasina. « C’est ce genre de projets qui contribue à la réalisation du Plan Emergence pour Madagascar que nous sommes en train de finaliser » , a notamment déclaré le ministre de l’Economie et des Finances. Un Plan qui, selon toujours le ministre Richard Randriamandrato, est basé sur le principe du développement socialement durable.

Confiance

Ce projet confirme en tout cas la confiance des bailleurs de fonds, vis-à-vis de Madagascar et les efforts réalisés par les autorités pour trouver le maximum de partenaires du développement. Concernant le projet Tana-Toamasina (Tatom), le ministre de l’Aménagement du Territoire de l’Habitat et des Travaux Publics, Hajo Andrianainarivelo a mentionné, qu’il faut procéder par étape dans la réalisation de ce genre de projet. Pour le moment, on est encore dans la phase de la mise en œuvre des législations relatives aux grands projets routiers comme celui relatif à l’autoroute Tana-Toamasina. Rappelons que le projet d’amélioration des ponts de Mangoro et d’Antsapazana est financé avec un don japonais d’un montant de 2,6 milliards de Yen, soit 90 milliards d’ariary.

R.Edmond.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.