Extension du port de Toamasina : Le plus grand chantier en Afrique valant 411 millions USD

Jacaranda
Le port de Toamasina pourra accueillir deux gros porteurs en même temps aux termes de ce projet, selon Christian Avellin, le directeur général de la SPAT.

Aux termes de ce projet, le port pourra accueillir deux gros porteurs en même temps.

Le gouvernement japonais a mené les études relatives à l’extension du port de Toamasina en 2015. Les travaux sont répartis en deux étapes. La première phase a débuté l’an dernier et s’achèvera en 2020 tandis que la seconde phase sera prévue terminer en 2026. En tout, c’est le plus grand chantier en Afrique financé par le Japon à travers la JICA (Agence Japonaise de Coopération Internationale) à hauteur de 411 millions USD. Les 65% des fonds requis pour ce projet proviennent de la JICA, tandis que les 35% restants relèvent de la contribution de l’Etat malgache . L’objectif principal de cette extension est d’avoir une aire de stockage de conteneurs plus vaste qui s’étendra sur 10 hectares. Ce projet d’extension du port de Toamasina s’inscrit dans le cadre du programme que le Président de la République, Andry Rajoelina, a mis en avant lors de sa récente participation à la TICAD 7 à Yokohama – Tokyo, Japon.

5 hectares à aménager. Le chef de l’Etat s’est d’ailleurs entretenu personnellement avec le directeur de la JICA, Shinichi Kitaoka sur ce sujet. En tant que premier responsable concerné, le directeur général de la Société Portuaire) à gestion Autonome de Toamasina (SPAT), Christian Eddy Avellin, a été également invité à cette rencontre. Rappelons que la première phase de ce projet concerne les travaux de remblayage des sites déterminés, plus précisément à la Baie de Dame. La pose des blocs de pierre de 50 tonnes, dits «  dolos » n’est pas en reste pour la protection de berge. A l’heure actuelle, une surface de 5 hectares servant à accueillir des conteneurs est déjà prête à être aménagée. Cette surface nouvellement installée sera exploitée par la société MICTSL (Madagascar International Container Terminal Services Limited) tandis que les 4 hectares restants sont prévus être aménagés en 2020. En revanche, la deuxième phase consiste en la pose des brise- lames. Le chantier y afférent est prévu être achevé en 2023.

Normes environnementales. A terme, le quai actuel, de 470 mètres de longueur sera rallongé de 345 mètres. En outre, un ravinement du bord de mer sera entrepris à la surface du port proprement dit. En 2026, l’aire de stockage aura une étendue de 19 hectares, avec trois quais pouvant accueillir de gros conteneurs. Notons que tous les travaux inscrits dans ce programme ont été bien étudiés pour respecter les normes environnementales. Entre autres, la faune sous-marine fera l’objet d’une surveillance minutieuse tout au long du projet. Cette initiative représente d’énormes avantages pour les échanges commerciaux. En effet, au terme de ce projet, le port de Toamasina pourra accueillir deux gros-porteurs en même temps. Cela va permettre de créer des emplois décents. Il y aura également des retombées positives pour les importateurs ou les exportateurs. En effet, faute d’infrastructure adéquate, les gros navires sont obligés de s’arrêter à l’île Maurice ou à la Réunion. Les marchandises à importer ou à exporter doivent y être transbordées.

Navalona R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Tu a réagi comme un sarimbavy (homme feminin) monsieur rakoto !! Vraiment , il y a des gens que dieu n’as pas donné de cerveau dans ça tête..arrêtez vous de critiquer a la legere ..c’est vraiment une tête sur les épaules le tiens, rien que ça !! Rakoto. , c’est la honte qu’un malagasy réagit comme toi. Rakoto ,tena koto kely ialahy !@@

  2. Je crois que c’est trop tard . Un super porte-conteneurs venait d’accoster à Port des Galets de la REUNION .il y a une semaine . Avant de faire quelque chose ,il faut bien étudier la suite à venir .

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.