Madagascar – Indonésie : construction de voie ferrée entre Brieville et Morarano

Jacaranda

Après quarante-quatre ans de relations diplomatiques, un énorme projet est en train de se concrétiser entre les deux pays ! Il s’agit de transport par voie ferrée du chrome d’Andriamena ( Brieville) vers Morarano chrome, d’une longueur de 220 km selon un relevé topographique aérien.

Enfin le domaine de coopération entre notre pays et l’Indonésie a pris un nouvel élan ! En effet, la ministre des Entreprises publiques indonésiennes Mme Rini Soemarno va effectuer une visite de travail chez nous du 14 au 16 septembre avec une lourde délégation composée de hauts responsables du secteur public de ce pays. Elle va proposer aussi un certain nombre de programmes d’assistance et de coopération disponibles de suite avec les partenaires malgaches. Afin de préparer cette visite, des représentants des sociétés publiques PT INKA et PT TIMAH sont dans nos murs. La première société attend la signature du protocole d’accord avec la société KRAOMA avant de procéder à l’étude de faisabilité, de technique de ce projet.  Elle a déjà coopéré avec plusieurs pays dont le Bengladesh, la Malaisie, l’Australie… en fournissant des wagons,  des locomotives diesels ou électriques, en y construisant des chemins de fer. La société PT TIMAH qui se spécialise dans l’exploitation minière de tout genre cherche des partenaires malgaches afin de réaliser des projets rentables dans les plus brefs délais.  Elle promet déjà de respecter les conditions humaines et environnementales. La réunion d’hier avec les techniciens malgaches et indonésiens à Wisma indonesia a permis d’entrevoir un nouveau souffle dans les relations entre  ces deux pays en voie de développement qui sont prêts à collaborer d’une manière avantageuse pour les deux parties.

NARY RAVONJY

Telma Fibre Vibe

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Très bien parce que l’Indonesie a t’elle une très bonne qualitè de service dans son pays et il’s ont une grand experiencede construction dans de condition naturelle similaire et aussi plus difficile de ce du Mada. En plus une standard de evaluation de l’impact de travailles sur la nature bien connu en Asie.

  2. Encore un pseudo partenariat pour piller les mines et richesses de ce magnifique pays !

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.