3e édition de la FIA : L’agri-business et l’agroalimentaire à l’honneur !

Jacaranda
Les officiels ont visité des stands lors de l’ouverture de la 3e édition de la FIA. (Photo : Nary Ravonjy)

Les produits bruts et transformés des trois secteurs, à savoir l’agriculture, l’élevage et la pêche, sont exposés dans le cadre de la Foire Internationale de l’Agriculture, dans sa 3e édition, qui a débuté hier au parc des Expos à la zone  Forello Tanjombato.

Près de 600 stands y sont érigés. Des groupements de producteurs et d’éleveurs venant de toutes les régions de l’île, des industries de transformation et agroalimentaires, des sociétés de pêche, des fournisseurs d’intrants agricoles, des sociétés spécialisées dans l’exploitation agricole à grande échelle, le domaine de l’élevage et d’équipements agricoles ainsi que des PME œuvrant dans le domaine des cosmétiques et du bien-être, y ont participé. Les sociétés de provenderie, les institutions financières et bien d’autres entreprises ont apporté des innovations dans le cadre de cet événement. En tout, l’agri-business et l’agroalimentaire y sont à l’honneur ! Lors de l’ouverture de cette 3e édition de la FIA, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche Lucien Ranarivelo, a soulevé que l’Etat va soutenir les exploitations agricoles familiales qui assurent la sécurité alimentaire des 25 millions d’habitants à Madagascar. Pour ce faire, « une loi sur l’agriculture contractuelle ainsi qu’un texte réglementaire régissant les Zones d’Investissements Agricoles qui seront mises en place dans toutes les régions, seront promulgués », a-t-il annoncé.

Innovations. En outre, le ministre de tutelle a évoqué que la participation des exploitants agricoles à une telle manifestation économique leur permettra de trouver un débouché à leurs produits. L’implication du secteur privé n’est pas en reste. L’objectif consiste à valoriser le potentiel agricole et l’exportation des produits labélisés et transformés, via la mise en réseau de tous les acteurs dans les chaînes de valeurs. Dans le cadre de cette foire qui durera encore trois jours, de nombreux produits innovants y ont été exposés. On peut citer entre autres, les fruits ,les légumes et épices bio, l’huile de beauté et soins naturels, la vannerie et la broderie avec des modèles innovants, des provendes fabriqués avec des matières premières 100% locales par Feed Mill. Une coopérative à Boeny, a exposé des produits de pêche faisant la particularité de cette région, suivi de dégustation de salade de thon fumé. Une société malagasy dite « Manao », a également présenté ses propres logiciels servant à accompagner les entrepreneurs ruraux dans le contrôle de leurs entreprises. Elle facilite la gestion de la comptabilité, de la facturation, de la relation clients jusqu’à la paie des employés, même si ces entrepreneurs ruraux ne sont pas connaisseurs. Vohitra Environnement, quant à lui, se veut être un partenaire contribuant à l’atténuation du changement climatique par le traitement des déchets industriels. Tozzi Green, une société italienne, qui œuvre dans l’exploitation agricole à grande échelle, vient de lancer son livre vert pour les enfants, montrant ses activités tenant compte du respect des sols et de l’environnement. Ce sont des innovations qui vont contribuer au développement rural.

Navalona R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.