L’accord a été signé par le Grand Argentier Richard Randriamandrato et le DG de l’OFID le Dr Abdulhamid Alkhalifa.

Le gouvernement malgache poursuit  les offensives de charme auprès des bailleurs de fonds. Et le succès est visiblement au rendez-vous,  car les  accords de financement des grands projets d’infrastructures se multiplient ces derniers temps.  La dernière en date est l’accord de financements d’un montant de dix millions de dollars par le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), dans  le cadre de la construction du pont de Mangoky sur la RN9. L’accord a été signé avant-hier à Vienne par  le ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandrato et le DG de l’OFID, le Dr Abdulhamid Alkhalifa.

Rappelons que le projet de construction du pont de Mangoky sur la RN9 au PK 199+700 fait partie intégrante de la réhabilitation et du bitumage complet de la RN9, afin de supprimer définitivement le recours actuel au bac de passage à Bevoay. Dans sa globalité, le projet se chiffre à  64,28 millions USD cofinancés par quatre partenaires financiers, à savoir le Fonds Saoudien, la Banque Arabe pour  le Développement Economique en Afrique (BADEA), le Fonds koweitien, l’OFID et l’Etat malgache. La durée du projet est de 54 mois, et l’achèvement des travaux est prévu pour le mois de juillet 2024. Avec ce nouvel accord de financement, le gouvernement démontre en tout cas qu’il bénéficie de plus en plus de la confiance des bailleurs de fonds. Une bonne alternative pour la relance économique tant attendue par la population.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.